Search
dimanche 19 nov 2017
  • :
  • :

Après le festival de Gérardmer, place à celui d’Audincourt Bloody Week-end, l’autre festival fantastique

14291819_1100061193363303_1675480348937213321_nAprès cinq jours de films, d’animations et d’expositions, le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer est terminé. Les spectateurs, après s’être laissé porter par le rythme de la semaine cinématographique reviennent peu à peu à la réalité, sortant ainsi de l’univers fantastique qui avait imprégné la Perle des Vosges ces derniers jours. Tandis que certains sont déjà nostalgiques de l’ambiance si propice de ce rendez-vous annuel, d’autres font preuve d’impatience quant à la prochaine édition. Mais en attendant, le Bloody Week-End vous invite, vous, amateurs et amatrices du genre, ces 26, 27 et 28 mai à Audincourt pour un autre festival fantastique.

IMG_7767

Loïc Bugnon accompagné de son épouse Aurélie

Rencontre avec Loïc Bugnon, fondateur du Bloody Week-End

À l’image d’Obélix, Loïc Bugnon est tombé dans le fantastique dès son plus jeune âge. Cet irréductible passionné et festivalier des premières heures à Gérardmer a lui aussi décidé de lancer son propre festival, il y a maintenant huit ans. Avec plus de quatre mille participants, le Bloody Week-End est devenu l’un des rendez-vous incontournables des amateurs de fantastique. Comme l’explique Loïc Bugnon derrière son stand à l’Espace Tilleul, «  il s’agit d’un festival hors du commun avec d’une part la compétition de vingt-cinq courts-métrages, et d’une autre, une convention du film fantastique« . D’ailleurs, la plupart des exposants de Gérardmer sont également présents au Bloody Week-End. C’est le cas par exemple de Manuel Bayeux, jeune auteur et réalisateur.

Un grand village fantastique

13248352_10209812626058230_5721838965759597796_o

La mise en bière, une des animations phares du festival

Au total, c’est plus d’une centaine d’exposants (illustrateurs, peintres, sculpteurs, auteurs, photographes, maquilleurs…) que compte ce festival. Entre les concerts, les spectacles de théâtre, les conférences et la projection des vingt-cinq courts-métrages, les festivaliers n’ont pas le temps de s’ennuyer. Comme le souligne Loïc Bugnon « L’ambiance est unique. Les participants sont de vrais acteurs du festival, ils font tout pour créer une atmosphère dès plus fantastique et fantaisiste ». Vous ne serez donc pas surpris de rencontrer des festivaliers costumés qui s’adonnent avec plaisir à des concours de cris avant se rendre au confessionnal !

Cette année, les frères Bogdanoff seront de la partie pour animer une conférence. Et si certains des membres du jury professionnel restent encore inconnus, la présence de Vernon Wells (Mad Max), Naomi Grossman, Lynn Lowry (The Crazies, Frisson) et Linnea Quigley est déjà confirmée.

Si vous êtes intéressé pour participer au festival en tant que bénévoles n’hésitez pas à contacter Loic Bugnon :

  • 06 75 85 27 63
  • bugnonloic@hotmail.fr

Photographes, traducteurs, techniciens sons et images(…) sont les bienvenus.

Le site du Bloody Week-End c’est par ici




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *