Search
dimanche 19 nov 2017
  • :
  • :

ComCom des Htes-Vosges – c’est mal barré

Présence du Sous-préfet de Saint-Dié

Présence du Sous-préfet de Saint-Dié. C’est lui qui a débloqué la situation

Beaucoup d’élus avaient des doutes sur la validité des communautés de communes agrandies, c’est confirmé sur les bords du lac de Gérardmer. L’accouchement de la première réunion  publique concernant la ComCom des Hautes-Vosges s’est déroulée dans la douleur. Le président a été élu au premier tour, comme on l’avait imaginé, mais c’est bien les délégations qui ont posé problèmes pour les élus gérômois qui ont souhaité que les vices présidents soient désignés dans la foulée. Véto du néo président Didier Houot  pour un véritable blocage de séance pendant une bonne heure de tension. C’est le Sous-Préfet de Saint-Dié  Laurent Monbrun  qui a du déserré l’étau afin que la soirée se poursuive et permette de désigner les 10 délégations ! ( voir notre article par ailleurs)

Coté gérômois, le réveil est difficile,  c’est la  soupe à la grimace pour les membres de l’équipe de Hervé Badonnel et des élus de la ComCom Monts et Vallées représentant 39% de la population du nouveau schéma. « On s’est fait en…. » note trivialement un élu local » nous n’avons pas voulu politiser l’élection, d’autres l’ont fait en amont en proposant des petits accords entre amis »

Un autre élu s’interroge sur certains postes notamment celui de président bis. « Nous n’avons jamais travaillé comme ça au sein même de notre communauté. Ils veulent tous le rayonnement de Gérardmer mais sans ses habitants. Nous n’en resterons pas là et nous dénoncerons  publiquement  certaines manœuvres et décisions. Nous aussi nous savons faire de la politique ».

La prochaine réunion publique devrait être agitée sur fond sans doute de rémunération des nouveaux dépositaires de la ComCom des Hautes-Vosges. Le débat politique ne fait que commencer.




8 réactions sur “ComCom des Htes-Vosges – c’est mal barré

  1. Jean PaulLambert

    UN BIEN MAUVAIS DEPART.
    Les « politiquailleurs » de droite de notre montagne ont introduit brutalement la politique dans ce qu’elle a de plus mauvais en cette « soirées des dupes »
    L’ex Communauté de communes « Gérardmer Monts et Vallées » et ses 15000 habitants( 40 % du total de la nouvelle communauté) ont été traités comme des moins que rien par les Mathieu, Houot, Lagarde, Klipfel et compagnie… dans un scénario sans doute concocté de longue date sous la houlette du Président du Conseil Départemental.
    Premièrement, éliminer le candidat géromois dont le principal défaut est d’être de gauche, compétent et à la tête de la Com Com où les impôts sont les moins chers, et de loin, par rapport aux deux autres de la nouvelle entité.
    Jusque là, il n’y aurait pas lieu d’être choqué, la démocratie des élus a parlé dans un vote très politique contrairement au passé.
    Mais accorder une vice- présidence « déléguée » sans que le contenu de la délégation ne soit connue au moment du vote au déjà Conseiller départemental de La Bresse qui pourra être « de facto » le véritable Président de la nouvelle Com Com, et reléguer Monsieur Badonnel à la 3ème vice-présidence, cela est du grand art, digne de la 3ème République. Chapeau les artistes!
    Mais pas chapeau pour la suite.
    Trois élus ont présidé notre Communauté depuis sa création, dans l’ordre chronologique: Moi-même, Gilbert Poirot et Hervé Badonnel sans que la politique politicienne ne vienne se mêler de notre activité. Après cette séance inadmissible, le ver est dans le fruit.
    Je pense être la voix de nombreux géromois en demandant à nos élus de refuser cet état de fait, d’agir au sein de l’Assemblée pour défendre les intérêts de nos populations et de bloquer toute décision qui permettrait aux nouveaux dirigeants d’augmenter les impôts des contribuables de notre ex Com Com afin de faire baisser ceux des deux autres.
    Pour la première fois depuis mon départ, j’ai regretté de ne plus être avec eux en ce moment décisif ! Je pense qu’ils ont cru que les élus de droite des Hautes Vosges avaient le même sens de l’intérêt commun et de l’honnêteté politique qu’eux. « Chat échaudé craint l’eau froide ».
    Bon courage à vous et restez ce que vous êtes!

    répondre
    1. François C.

      « Sans que la politique politicienne ne vienne s’en mêler….. » .
      Un peu d’objectivité… Depuis quelques mandats à Gerardmer, c’est bien une entente politicienne de l’ensemble des gauches qui permet à vos amis de confisquer le pouvoir au détriment de la droite républicaine.

      « augmenter les impôts des contribuables de notre ex Com Com afin de faire baisser ceux des deux autres ».
      Vous devriez être content car c’est la base de la doctrine fiscale socialiste.
      Répartir les richesses et faire payer les riches pour redistribuer aux pauvres.

      répondre
  2. pauthier

    Ah bah oui, ça leur fait bizarre à tous ces gens de gauche de ne plus avoir leur mot à dire et de faire leur petit micmac entre eux….
    Un peu de changement va faire du bien à la com-com…. Monsieur Badonnel doit surtout être déçu de ne plus percevoir son exorbitant salaire.
    Et ce n’est que le début …..

    répondre
  3. Atmosphère

    Mais bougre d’..
    Badonnel on s’en tape. C’est la population locale qui est en jeu… Vous n’avez rien compris à cette manoeuvre purement intéressée. A votre détriment

    répondre
  4. François des Pays-Bas

    Jean Lassallle, héhéhé quelle tarte à la crème…L’homme marche pas que sur le terrain et rarement en direction de l’assemblée nationale ou il brille par ses absences…allons, allons,un peu de sérieux, heueueu !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *