Search
samedi 18 nov 2017
  • :
  • :

Festival de Gérardmer : qui pour accompagner le président Jean-Paul Rouve ? Hervé Hadmar, Audrey Fleurot, le groupe "Aaron" ou encore Olivier Baroux

La composition du jury longs-métrages du 24ème Festival International du Film Fantastique a été dévoilée ce vendredi 13 janvier (un signe ?…) à l’occasion d’une conférence de presse programmée au casino Joa de Gérardmer.

Le duo "Aaron"

Le duo « Aaron »

Comme le précisait le directeur du festival Bruno Barde, il s’agit d’un jury dont les membres ont su être « à l’écoute des autres et du monde » . Une fois encore, on retrouve un panaché de comédiens, scénaristes et réalisateurs, mais aussi un duo de musiciens en la personne d’Olivier Coursier et Simon Buret, binôme de « Aaron » . Une formation pop rock imprégnée de ciné qui a notamment composé la bande originale de « Je vais bien, ne t’en fais pas » de Philippe Lioret ou encore « Les yeux fermés » de Jessica Palud.  On retiendra par ailleurs que Simon Buret a fait des apparitions en tant que comédien dans un peu moins d’une dizaine de films.

Deux actrices seront aussi de la partie avec Audrey Fleurot  (« Minuit à Paris » , « Les femmes du 6ème étage » , « Sous les jupes des filles » etc) et Florence Loiret-Caille (« Sans arme, ni haine, ni violence » , « Le bureau des légendes » TV, « parlez-moi de la pluie » etc…). On lui doit notamment « Insaisissables » , « L’incroyable Hulk » ou « Danny The dog »  : Louis Leterrier, réalisateur et producteur français fera également le déplacement pour cette 24ème édition.  C’est un spécialiste de la TV, le scénariste Marc Herpoux (« Les Témoins » , « Pigalle la nuit » , « Les oubliées » etc) apportera son coup d’œil aiguisé et critique sur la trame des films en compétition, tout comme Hervé Hadmar, réalisateur et scénariste lui aussi (« Comme un poisson hors de l’eau » , « la rose bleue » , « Julia » etc).

La comédienne Audrey Fleurot

La comédienne Audrey Fleurot

Enfin, le réalisateur, scénariste et comédien Olivier Baroux complétera ce jury longs-métrages. Parmi son œuvre foisonnante, évoquons entre autre « Les Tuche » 1, 2 et 3, « Neuilly sa mère » , « Mais qui a tué Pamela Rose ? » , « RRRRRR !!! » etc. Des jurés qui ne sont donc pas nécessairement des spécialistes du fantastique et qui porteront un regard sans doute assez frais sur la dizaine de longs-métrages en compétition cette année (plus d’infos sur les jurés et les films : http://festival-gerardmer.com/2017/). Dans le panier, 4 premiers films au menu, un peu plus d’une demi douzaine de nationalités représentées mais pas de film asiatique, étonnant pour un festival qui rendra hommage à Kurosawa ! Comme quoi, le festival n’a jamais fini de nous surprendre.

Olivier Barroux

Olivier Barroux

Parmi ces 10 longs métrages, « Split » de M. Night Shyamalan avec James Mc Avoy (le professeur X des X Men) fait déjà figure de favori. Il rentre déjà pleinement dans le thème de l’affiche du festival qui explore les dérèglements psychiques, la maladie spirituelle ou encore une question vieille comme l’humanité elle-même : sommes nous homme ou animal ? Cependant, les puristes néanmoins qui lui préféreront peut-être des créations plus « saignantes » comme « Clown » , « Grave » ou encore « Orgueil, préjugés & Zombies » .  Notons également la présence en compétition de « Under the shadow » film qui nous vient du Royaume-Uni, du Qatar, de Jordanie & d’Iran, c’est assez rare pour être signalé.

Le mal va une fois de plus se manifester, la question est de savoir s’il va triompher … et surtout si vous allez aimer ça ! Comme l’expliquait Bruno Barde, un bon film exprime un point de vue sur la société : le monde tel qu’il est, ce qu’il fait, ce qu’il laisse, ce qu’il va devenir. On peut alors se demander ce que sera la place de nos ados dans ce monde. La plupart des films en compétition répondront à leur manière à cette question. RDV le 25 janvier dans les salles obscures de Gérardmer, plus que quelques jours avant le top départ de la messe noire !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *