Search
vendredi 24 nov 2017
  • :
  • :

Le président Hollande dans les Vosges « vers » le 20 janvier Visite de la filière bois dans la plaine et textile à Gérardmer

francois-hollande-portraitC’est lors des vœux de la commune de Gérardmer que le maire Stessy Speissmann a confirmé la venue dans les Vosges du Président François Hollande  » nous avons été prévenus de sa visite seulement vendredi  » commente le 1er magistrat  » mais rien à voir avec les élections législatives comme il a été écrit par ailleurs. Il s’agit d’une tournée d’adieu  du président qui se veut de mettre l’accent sur la filière bois dans la plaine des Vosges et celle du textile dans le secteur de Gérardmer. Pour l’instant nous n’en savons pas plus si ce n’est que la date n’est pas encore confirmée,  il pourrait venir aux alentours du 20 janvier prochain ».

François Hollande avait promis de visiter tous les départements de France pendant son quinquennat, ce sera fait dans les Vosges d’ici quelques semaines….




13 réactions sur “Le président Hollande dans les Vosges « vers » le 20 janvier

  1. JMV

    Ce qui est proprement scandaleux, c’est le cout économique et environnemental de ces nombreux et inutiles déplacements « promotionnels ».
    Car « normal 1er » compte visiter ainsi avant la fin de son mandat l’ensemble des départements français. On s’occupe comme on peut….

    Des milliers de fonctionnaires mobilisés pour chaque « apparition ».
    Des avions, des helicos, des centaines de véhicules..;
    Après ça on va nous rejouer, l’œil larmoyant, le coup de la COP 21 et de la sagesse budgétaire.

    répondre
    1. Jean PaulLambert

      Cher anonyme JMV vous êtes décidément très prolixe quand il s’agit de « dézinguer » le Président .
      Quand le mandat de celui-ci sera vraiment terminé, il sera toujours temps de comparer les dépenses de l’Elysée au temps de F.Hollande à celles de votre ami N.Sarkozy.

      répondre
      1. JMV

        Sarko ne faisait clairement pas mieux mais cela ne réussit pas à masquer l’extrême médiocrité du bilan d’un Hollande.
        Les citoyens sont également de moins en moins dupes sur le fait que nos politiques incompétents cherchent à justifer leurs récurrents résultats pitoyables en reportant la faute sur le prédécesseur.

        PS: Je ne fais partie d’aucune chapelle.

        répondre
  2. François Cervier

    Epoustouflant la bassesse du débat à l’encontre de F Hollande que je n’aime pas particulièrement. Les commentaires sur la page Facebook de gérardmer Info sont d’une terrible violence et d’une bêtise inqualifiable oubliant tout respect de la personne. Ici même je pense que les modérateurs jouent leur rôle même si schmit confirme l’inqualifiable.
    Merci à gérardmer info d’exister !

    répondre
    1. Gérardmer Info Poster auteur

      Merci pour exister…! En ce qui concerne Facebook nous ne sommes pas maitre des propos tenus…Malheureusement…nous envisageons même parfois supprimer FB pour passer uniquement par les sites.
      phj

      répondre
    2. Schmit

      Les hommes politiques sont très exposés et Le Président l’est encore plus…. Le moindre faux pas ou erreur de comportement sont sanctionnés, d’abord par les médias puis par le peuple….. La liberté d’expression dont nous profitons est une liberté précieuse qu’il faut sauvegarder ….
      Avouez tout de même que ce Président a accumulé les bourdes …. Les moqueries dont il est victime aujourd’hui sont justifiées.
      Bien sûr je ne cautionne en aucune façon les insultes sur certains réseaux sociaux …
      Mais juste des moqueries, c’est acceptable et cela ne veut pas dire que cela a été dit par des personnes d’une bêtise inqualifiable!!
      Cordialement….

      répondre
    3. Jacques LITAIZE

      Bah, je trouve plutôt amusante l’intervention de Schmit, rappelant les propos (inqualifiables?) de Mélenchon comparant notre Président à un capitaine de pédalo.
      On peut quand même, en France, brocarder gentiment nos hommes politiques sans tomber dans l’insulte, et c’est heureux.
      Au passage, je trouve normal qu’un Président de la République puisse se déplacer comme il veut dans son pays, ce n’est pas ça qui va plomber significativement les finances publiques.

      répondre
        1. Jacques LITAIZE

          C’est sûr, les déplacements présidentiels sont la cause majeure de ce déficit, et il n’y a qu’en France qu’un chef de l’état voyage dans son pays.
          Et si on se calmait avec ce populisme de caniveau ?

          répondre
          1. JMV

            Evitez les raccourcis hâtifs et hasardeux.

            Je maintien qu’avec un pays en quenouilles, il n’est plus raisonnable de rajouter des dépenses supplémentaires et inutiles à un deficit déjà hors de contrôle.

            Sauf à profiter des derniers mois de règne pour venir soutenir discrètement et officieusement ,à travers de nombreuses tournées en France, la campagne de candidats socialistes aux prochaines legislatives.

            Le tout avec l’argent du contribuable et sans que cela n’ impacte officiellement le montant des frais de campagne autorisés par candidat ( 38 000 euros + 0,15 euro par habitant de la circonscription).

  3. Jacques LITAIZE

    Très bonne remarque sur les raccourcis hâtifs et hasardeux.
    Le Président exerce son mandat jusqu’à son terme, comme il l’entend, et en réalisant une promesse.
    On ne peut même plus l’accuser de rouler pour lui-même puisqu’il n’est pas candidat.
    Quant à soutenir ainsi officieusement et discrètement la campagne des candidats socialistes, disons qu’il s’agit d’une supputation hâtive et hasardeuse, qui n’engage que vous.
    Pour ma part, je ne suis pas persuadé qu’il serait enchanté si un socialiste lui succédait à la magistrature suprême.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *