Search
dimanche 19 nov 2017
  • :
  • :

Rencontre avec Bernard Werber Demain les chats, le nouveau roman de l'auteur, a séduit de nombreux lecteurs

Bernard Werber, l’auteur qu’on ne présente désormais plus, s’est entretenu samedi à l’espace Tilleul entouré de ses lecteurs les plus fidèles. Lors de cette conférence, l’écrivain venu présenter « Demain les chats » , son nouveau roman, a su captiver son public jusqu’à la dernière seconde.

Saviez-vous que les personnes qui possèdent un chat vivent plus longtemps que les autres ? Que le ronronnement possède des vertus apaisantes ? Que la CIA a dépensé 20 millions de dollars pour entraîner des chats à espionner les soviétiques pendant la guerre froide ? Que l’empathie est plus développée chez les propriétaires de félins ? Étonnant non ! Voici toutes sortes d’anecdotes qu’a livré Bernard Werber pendant cette rencontre organisée dans le cadre du Festival du Film Fantastique. Des anecdotes comme celles-ci, l’auteur en connaît des tas. Pour cause, les deux protagonistes de son nouveau roman sont deux chats, Bastet et Pythagore, référence mythologique égyptienne pour le premier, philosophique et mathématique pour le second.

Comprendre l’humanité grâce à un regard extérieur
Bernard Werber a toujours su faire preuve d’innovation pour traiter les sujets de société les plus actuels. Loin des discours médiatiques et politiques, l’auteur utilise une approche tout à fait différente pour dénoncer un système qu’il juge démodé. C’est donc à travers le personnage de Bastet que Bernard Werber a choisi de narrer l’intrigante histoire de ce nouveau roman, déjà très populaire. Comme le souligne l’auteur : « Faire parler un chat plutôt qu’un humain permet d’aborder les thèmes de la politique et de la philosophie sans passer pour un donneur de leçon. En fait il faut quitter l’humanité pour pouvoir la comprendre ».
Comme à son habitude, l’auteur a choisi d’achever son roman par une touche d’espoir et d’optimisme. L’idée est « de transporter les lecteurs, l’espace d’un instant, dans un monde meilleur » explique Bernard Werber.

Un auteur très « humain » et abordableIMG_7817
Le romancier a également souligné l’importance de l’amour, de la solidarité, du savoir vivre-ensemble. Apprécier la nouveauté, ne pas regretter les temps anciens, et surtout ne pas être effrayé par l’imaginaire sont des thèmes abordés dans ce roman. « Le chat est un animal intelligent, qui s’intéresse à l’homme et qui le soutient. À l’image des félins, l’humain devrait en faire tout autant » précise l’auteur..

Bernard Weber, qui dégage naturellement une certaine bienveillance, a pris le temps de répondre à toutes  les questions des lecteurs. Cette rencontre, caractérisée par un fort moment d’échange et de partage, s’est poursuivie, pour le grand plaisir des fans, par une séance de dédicaces.
DemainLesChats_168Synopsis de Demain les chats :
« A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *