Search
mardi 21 nov 2017
  • :
  • :

Adeline Simon nous a quittés

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Mme Adeline CHIPOT épouse SIMON, dite tititechipot, survenu le 10 septembre 2016 à côté de NANTES où elle s’était installée pour être à proximité d’une de ses filles. Elle avait 94 ans.

SIMON A DELINEBenjamine d’une fratrie de 4 enfants elle avait suivi un apprentissage commercial qui l’avait conduit au service d’accueil de la sécurité sociale, où elle a fait toute sa carrière professionnelle. Elle connaissait bien les assurés sociaux de Gérardmer !

En 1956, elle prit pour époux Albert SIMON. Elle avait 34 ans. De cette union naquirent 2 enfants, Maryline et Aude et aussi 4 petits-enfants et plus récemment 3 arrière-petits-enfants. S’étant mariée tardivement, elle était très heureuse d’avoir une telle famille.

Il y a donc tous les ingrédients pour faire une retraite heureuse mais malheureusement le décès rapide d’Albert (en 1982) vint ternir ses projets de loisir. Elle a été très active. Elle a appris le piano avec volonté et détermination, elle a participé un peu à la musique municipale, puis a suivi avec assiduité les cours d’histoire locale puis de patois. Elle a organisé des rencontres avec ses anciennes camarades de classe pendant plusieurs années, bref, elle aimait la compagnie et savait s’occuper.

L’âge avançant, sa vision s’est dégradée de manière importante. La vie seule devenait compliquée et les jeux (de cartes, de lettres) qu’elle affectionnait tant, sont devenus de plus en plus difficiles, remplacés progressivement par des jeux tactiles. Elle aimait Gérardmer, ses montagnes, son lac. Le sacrifice était grand d’aller vivre en Loire-Atlantique, mais elle n’a jamais montré de regret. Elle se disait heureuse, toujours chantant et racontant des histoires amusantes.

Une cérémonie d’adieu aura lieu au FUNERARIUM de GERARDMER, le VENDREDI 24 février 2017 à 16h30.

N’aimant pas le gaspillage elle ne voulait ni fleurs, ni couronnes, ni plaques, ni rien qui ne « serve pas ». Pour ceux qui le voudraient, des dons à l’association Valentin Hauys, qui lui a rendu tant de services seront les bienvenus.




Une réaction sur “Adeline Simon nous a quittés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *