Search
mercredi 22 nov 2017
  • :
  • :

Les rameurs envisagent l’avenir Arrête de ramer, t'attaques la moraine !

L'ASG Aviron peut compter sur ses licenciés

L’ASG Aviron peut compter sur ses licenciés

Avec un nombre important de licenciés, des résultats régionaux, nationaux et internationaux, l’ASG Gérardmer Aviron est une association qui compte sur la planète du sport local. Certes, le club comme tous les clubs sportifs rencontre des difficultés  structurelles mais le président Arnaud Tixier entend bien, avec l’aide de tous les bénévoles et les licenciés, trouver une juste mesure de fonctionnement. C’est en tout cas ce qui se dégage de l’assemblée générale de l’association qui s’est déroulée samedi après-midi au Casino. Et comme le souligne le président «  nous sommes à la croisée des chemins ! » Sous entendu il faudra trouver la bonne solution pour maintenir le  poste d’entraineur et d’encadrement tenu par Baptiste André. Une pièce incontournable au bon fonctionnement du club.

« Notre fonctionnement sportif est difficile sans Baptiste  » reprend Arnaud Tixer « Des décisions capitales seront prises dans les semaines qui arrivent. Capitales pour notre rang, capitales pour les jeunes, capitales pour l’avenir de notre association ».

La dynamique d’un groupe composé de 116 licenciés, de 8 à 88 ans permettra sans doute de conserver l’acquis avec un poste à mi-temps complété pour Baptiste André dont les qualités ont été mis en exergue par tous les rameurs, notamment les jeunes.

Arnaud Tixier à gauche devant les élus locaix

Arnaud Tixier à gauche devant les élus locaix

Car on retrouve l’ASG Aviron quasiment toute l’année sur le terrain. Pour l’organisation de manifestations comme Le championnat de Lorraine/Alsace (les prémices de la région sportive GRAND EST) avec 300 participants ou encore  les championnats de France Sprints en juin. Une belle édition, de belles courses, gâchées par une météo incertaine et des trombes d’eau pour les finales. On retrouvait pourtant sur les bords du lac une centaine de bénévoles, 1 100 athlètes pour  des courses qui s’enchainent sans accro toutes les 4 minutes.

Le coté  résultats sportifs se veut positif  « du très bon et du moins bon pour une  bonne année néanmoins » commente Arnaud Tixier. «  c’est la première année que nous ne comptons pas une médaille aux championnats du monde et ce après quatre années comme ce fut le cas avec  Thibault Lecomte. En seniors, aux championnats de France, nous avons du mal à sortir la tête de l’eau. Nous sommes trop souvent cantonnés aux finales de classement. Nos rameurs sont valeureux, durs à l’effort mais ça ne passe pas ».

Par contre, la relève arrive  avec les rameurs âgés de moins de 14 ans et en  J16, l’ASG place deux bateaux aux championnats de France en deux de couple, sans oublier en J18 les performances de niveau international proposées par Paul Tixier et de son coéquipier verdunois en deux -barreurs.

« Nous avons à GERARDMER seulement 2 champions de France  avec Justine Lecomte qui apporta les deux premiers titres avec  Paul Tixier «  poursuit le président  » nous avons cependant des médaillés nationaux tous les ans depuis 2007. J’aimerais que cela dur encore longtemps ».

Wait and see ! Le club pointe à la 65ème place nationale avec une petite reculade de 7 places par rapport à 2015  mais les générations à venir pourraient permettre au curseur de monter en puissance.

Il est bon de noter, que les dirigeants de l’ASG Aviron réalisent un travail de fond considérable avec des conditions de fonctionnement et d’entrainement difficiles compte tenu de la météo mais aussi des places disponibles en salle….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *