Search
mardi 21 nov 2017
  • :
  • :

Volley : trou d’air pour l’ASG qui n’aura pas su porter l’estocade Une défaite à Yutz contre le leader

Défaite 3 sets à 1 : 27-25/19-25/27-25/25-16
Le six de départ pour l’ASG : Didier, Bonne, Orzès, Durain, Remy, Gérard ; libéro : Durand.
Samedi soir, les hommes de Yann Bombarde se déplaçaient à Yutz le leader de la poule. Une formation particulièrement équilibrée et homogène qui mixe jeunes prometteurs et anciens cadre de nationale 2. Enfin au grand complet pour cette rencontre à l’extérieur, les Gérômois partaient avec l’ambition de vendre chèrement sa peau face à des Mosellans dominateurs depuis le début de la compétition. Et ça partait plutôt bien pour les visiteurs qui menaient de bout en bout dans un le premier set et se voyaient bien débuter la rencontre. Pourtant, à la surprise générale et des locaux eux-même sans doute, c’est bien les Mosellans qui empochaient la première manche 27-25.

Pas de quoi ébranler les Gérômois qui démarraient à nouveau très fort dans le deuxième set en menant de bout en bout. Bien décider à ne pas faire de la figuration, ils ne commettaient pas l’erreur de se laisser remonter au score en restant propres sur le jeu arrière et efficaces en bout de ligne. En infligeant un convainquant  25-19, le match prenaient une autre physionomie et le troisième set partait sur de bons rails pour les Gérômois. Gérardmer qui se détachaient pour mener jusqu’à 19-12…

On pouvait alors penser que la messe était dite dans cette manche, mais que nenni ! Pour son plus grand plaisir, le public mosellan aura le droit à une remontée dont les visiteurs se souviendront longtemps ! Avec un vieil de déjà vu, les locaux remportaient donc la mise 27-25 devant des Vosgiens incapables de finir le boulot et de mettre la tête sous l’eau à leurs adversaires quand l’occasion se présente. Frustrant…
Ce que tout le camp gérômois craignait a fini par arriver dans le 4éme et dernier volet de la rencontre : la déception a pris le dessus et les tête ont commencé à se rentrer dans les épaules. Le score est presque anecdotique tant les hommes de Bombarde n’y étaient plus en cette fin de match. Un match et une victoire qui leur tendaient pourtant les bras. L’ASG pourra doublement nourrir des regrets car la défaite dans le même temps de Villers à Maizières arrangeait les affaires gérômoises. Il faudra faire preuve de plus de réalisme et savoir profiter de ce genre d’occasion à l’avenir si Gérardmer veut atteindre son but cette saison.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *