Search
jeudi 27 juillet 2017
  • :
  • :

C’est le printemps de l’artisanat Apprentis d'un jour, apprentis toujours avec Stéphane Brogniart et la Chambre des Métiers des Vosges

P1080433

Stéphane Brogniart dans ses œuvres devant le chef d’entreprise Daniel Colin et le président de la CMA Christophe Richard

Quand on connait aujourd’hui l’importance de l’artisanat et de l’apprentissage dans le dispositif emploi en France, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat notamment celle des Vosges mérite bien son printemps même si la renaissance et le fleurissement de l’ensemble  de la profession se font toute l’année avec l’institution vosgienne.

On retrouve sur le terrain maintenant de manière presque  immuable, les responsables de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour un véritable tour du propriétaire du savoir faire local. Mieux encore, puisque  la semaine nationale donne un coup de projecteur sur les apprentis d’un jour…apprentis pour toujours. C’est le trailer, Stéphane Brogniart qui était à l’œuvre ce lundi à Granges-sur-Vologne plus exactement dans l’entreprise « Le Bois à Cœur  » dirigée par Daniel Colin, menuisier de son état depuis 40 ans. La société  qui emploie 5 personnes a la particularité de récupérer des bois sur les chantiers de déconstruction et de les recycler dans des créations telles que  portes, escaliers et autres cuisines.

« Lorsqu’on m’a sollicité afin de participer à cette initiative nationale, j’ai opté pour la menuiserie  » souligne Stéphane Brogniart sur site dès 8h30 avec la ferme volonté de terminer sa rallonge de table « je ne connais pas particulièrement la profession mais j’aime la douceur de bois et son coté malléable. J’ai une formation d’aide soignant pour un métier que j’ai pratiqué à l’hôpital de Fraize. Nous sommes loin du monde de la santé mais j’aime ce moment si particulier. il existe une similitude avec le sport dans la préparation des machines, le métrage  bien en amont de la réalisation. Entre choisir le bois et toutes les étapes à respecter, être menuisier consiste en plusieurs métiers ».

Pour  le président de la Chambre consulaire, Christophe Richard, cette seconde semaine nationale dans les Vosges est essentielle.  » C‘est une sensibilisation indispensable «  souligne-t-il « c’est une façon de se rapprocher du grand public  pour une filière qui recrute et développe la fibre d’excellence auprès des jeunes notamment ».

Pour preuve, l’augmentation des immatriculations dans l’artisanat qui ne cesse de gonfler pour environ un millier de personnes désireuses de se mettre à son compte chaque année dans le département.  C’est aussi pour cette raison que la CMA s’intéresse au secteur  de la transmission proposant des dispositifs de cession entre cédants et acquéreurs d’entreprise. A l’instar de ce que propose le Garage Oriel de Gerbépal, là même où s’est rendu le staff de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ce lundi pour une seconde visite.

L’avenir passe par la volonté d’entreprendre mais aussi par la coordination et les aides développées par la CMA. Un contact s’impose afin de construire son avenir entrepreneurial ! Histoire d’avoir tous les voyants au vert avant même le début de toutes activités !

"C'est juste chef ?"

« C’est juste chef ? »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *