Search
vendredi 17 nov 2017
  • :
  • :

Les ludothèques lorraines s’adaptent à la Grande Région des projets communs sur le territoire

L'assemblée générale de l'ALF s'est déroulée à la ludothèque de Gérardmer en présence de représentantes des ludothèques de la Lorraine

L’assemblée générale de l’ALF s’est déroulée à la ludothèque de Gérardmer en présence de représentantes des ludothèques de la Lorraine et de l’adjointe à la culture de la municipalité gérômoise.

Dimanche matin, Gérardmer accueillait l’assemblée générale de l’Association des Ludothèques Françaises de Lorraine (ALF).

Une réunion qui s’est déroulée à la ludothèque municipale locale sous la présidence de Françoise Cunin. Une dizaine de représentantes était présente ce dimanche sur la trentaine de ludothèques que compte la Lorraine, qu’il s’agisse de structures associatives ou municipales, ce qui est une des spécificités de l’ALF. On notera enfin qu’une représentante de la Fédération du Haut Rhin (qui compte une vingtaine de ludothèques) avait fait le déplacement en vue des changements de statuts au niveau national de l’ALF qui se dirige vers un système de représentation par Grande Région.

Une évolution qui devrait mobiliser les forces vives de l’association en 2017 car il s’agira d’un virage important à négocier en matière de structuration de l’ALF. Cette dernière fonctionne grâce à l’engagement bénévole des membres de son Conseil d’Administration composé de ludothécaires de la région et œuvre pour créer un réseau solidaire entre les ludothèques de Lorraine. A travers ce réseau et cette liaison entre les différentes ludothèques, l’ALF met en place des actions groupées en matière d’animations comme le projet « Jouons en famille », mais aussi en matière de formation pour ses ludothécaires.

A l’heure de la Grande Région, l’ALF est pleinement consciente de la nécessité de présenter des actions sur l’ensemble du territoire (à l’image de la participation à la fête du jeu du 27 Mai) et de fédérer les moyens pour pouvoir prétendre à des subventions du Grand Est. L’union fera la force pour l’ALF qui, à titre d’exemple, a déjà pris le parti de mettre à disposition de ses ludothèques des jeux surdimensionnés ou coopératifs.

2017 devrait également voir la finalisation d’une grande enquête destinée à faire un état des lieux des ludothèques en Lorraine. Enquête qui a pris la forme d’un questionnaire portant notamment sur le budget, la fréquentation, le type de public visé, le personnel ou encore le nombre de jeux des structures sondées. Des données qui n’ont pas forcément été faciles à récolter, mais sachez par exemple que la ludothèque de Gérardmer abrite pas moins de 3 650 jeux !! Il reste donc à synthétiser et analyser les réponses obtenues afin de pouvoir utiliser à bon escient les résultats de cette enquête. Affaire à suivre…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *