Search
vendredi 17 nov 2017
  • :
  • :

Triptyque thématique pour un cycle photographique

La galerie de la MCL accueille actuellement Véronique l’Hoste, photographe, plasticienne et enseignante en art basée à Metz. Cette dernière y expose le fruit d’un travail effectué sur 2 ans et intitulé sobrement « Cycle ».

Véronique l'Hoste

Véronique l’Hoste

La sobriété et la précision, mais aussi l’élégance font en effet partie des éléments marquants de ce projet de Véronique l’Hoste qui explorent différentes thématiques que sont « la performance, le paysage et l’installation », comme le précise l’artiste elle-même. La performance car derrière la figure sans identité que vous retrouverez sur plusieurs des clichés de la série se cache Véronique l’Hoste, sous un voile blanc, tel un spectre venu de nul part… ou de toute part. Pour cela, elle a travaillé avec un trépieds et un déclencheur à distance, d’où un travail de mise en scène et d’installation bien calculé qui constitue une marque de fabrique de « Cycle ».

Ce projet fait enfin la part belle au paysage avec des photos en décors extérieurs et intérieurs où, généralement, la nature s’invite alors dans le lieu de vie de Véronique L’Hoste, naturellement dépouillé serait-on tenté d’écrire… Pour ce qui est du plein air, la photographe aura arpenté la région avec un fameux cliché au lac des Corbeaux par exemple, mais aussi la Normandie, la Savoie, l’Auvergne et enfin Séville qui s’est invitée à la fête.

Le style est contemporain, épuré bien souvent et le tout met en relation le cycle de la vie avec celui de la nature, évoque des questions spirituelles autour de la vie et de la mort, une pointe de mélancolie se faisant peut-être ressentir par moment. La gamme de couleurs est volontairement restreinte au niveau chromatique, avec souvent beaucoup de blanc afin de renvoyer une lumière maîtrisée sans être austère.

En parallèle à cette exposition, Véronique L’Hoste a également travaillé sur la réalisation d’une toute première édition en collaboration avec un jeune écrivain lillois, François Borel-Hänni. Ce dernier a élaboré une nouvelle en écho avec les photographies de « Cycle ». Vous pourrez retrouver cet ouvrage aux éditions Orange-Claire et vous plonger un peu plus dans l’univers de « Cycle » et de sa créatrice.

Exposition visible jusqu’au 15 mars 2017 aux horaires d’ouverture de la MCL.

Entrée libre

Retrouvez l’artiste sur le www.veroniquelhoste.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *