Search
mercredi 22 nov 2017
  • :
  • :

Vosges – Un club de foot se bat pour conserver ses migrants soudanais l’US Val-de-Saône amputé 4 joueurs d'origine soudanaise !

stade-rollinDepuis octobre 2016, l’ancienne gendarmerie de Monthureux-sur-Saône accueille des migrants d’origine soudanaise. Un hébergement d’urgence qu’ils quittent progressivement pour rejoindre des Centres d’accueil pour demandeurs d’asile. Ils étaient une cinquantaine à l’origine, il en reste une vingtaine aujourd’hui.

Un départ qui inquiète le club de football de l’US Val-de-Saône dans la plaine des Vosges, né en 1993 de la fusion entre les clubs de Bleurville et de Monthureux-sur-Saône. En effet, quatre de ces migrants soudanais ont rejoint ses effectifs depuis octobre 2016 et avec actuellement 74 licenciés pour l’ensemble de ses quatre équipes, le club a besoin de l’ensemble de ses forces vives.

“ça se passe super bien avec eux, ils se sont parfaitement intégrés et l’un d’eux fait même partie de notre équipe première” se félicite Christian Fattet, l’un des dirigeants historiques du club. “Ce sont des battants, on voit qu’ils sont déjà passés par des épreuves”.

Leur départ annoncé provoque un certain émoi au sein du club “ça nous fait mal au coeur. On souhaiterait pouvoir les conserver au moins jusqu’à la fin de la saison”. C’est-à-dire jusqu’au mois de juin prochain.

A défaut, Christian Fattet espère que ces migrants soudanais seront placés dans un proche environnement. “Nous sommes prêts à aller les chercher pour qu’ils viennent jouer !“.

Une motivation qui en dit long sur l’attachement né entre le club de la Vôge et ces demandeurs d’asile.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *