Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Sur les fourneaux du meilleur espoir vosgien Un combat des chefs...de cuisine

image_pdfimage_print

P1080804C’est une tradition qui fait partie de la culture locale….française. Le titre de meilleur apprenti du département est devenu Meilleur espoir vosgien, mais la qualité et la destination du concours restent la même  pour des attenants et aboutissants similaires.

concours meilleur apprenti espir Chardin 2017 (2)And the winner is ! Avant même de connaître le grand vainqueur de ce tour des fourneaux du Lycée Hôtelier de Gérardmer, le « match » couteau de cuisine en main, s’est déroulé sous le contrôle du CFA  et de professionnels de la restauration ce, en collaboration avec  l’UMIH88 sous la présidence de Xavier Grimont. Le jury était composé de Lionel Laug, O’Lac à Gérardmer, Didier Toussant du Don Tito Charmes et de Christophe Noël du Panache à Épinal alors qu’Olivier Meurville assurait le coté pédagogique et logistique de l’épreuve.

Au programme ou au menu : 4 couverts sucré et salé pour 2 paniers proposés aux 7 participants venus en droite ligne de tous les établissements scolaires du département. Le tour de force, avec un sujet soumis 3 semaines en amont du grand combat des chefs, était de présenter la plus belle et surtout la meilleure assiette : le goût avant tout ! Pour cela, les chefs de demain devaient travailler un « Sauteret » ou poulet vosgien avec une andouille du Val d’Ajol, le tout sur un ensemble de garniture au choix.

Au registre du dessert, les candidats  avaient réellement la possibilité de se faire plaisir et surtout de conquérir les papilles gustatives du jury et des encadrants. Entre myrtilles, mirabelles, fruits rouges ou encore chocolat, le panel des entremets possibles était très large.

Laura Kreutzmann en compagnie de Xavier Grimon, président de l'UNIH

Laura Kreutzmann en compagnie de Xavier Grimon, président de l’UNIH

Alors ! Alors ! Il aura fallut choisir entre le meilleur du meilleur. Dixit le baron de Coubertin est-ce que  » l’essentiel est de participer ? » Sans doute mais  le jury a du s’exécuter sur ses préférences sachant que la défaite permet de grandir chaque personne. En attendant,  les espoirs se sont exprimés, le combat des chefs de cuisine a bien eu lieu. Côté salle, c’est Laura Krutzmann de Notre Dame St Joseph d’Épinal qui l’emporte. Elle devance Emma Théveny du lycée professionnel de Contrexeville, et Melissa Emery qui complète le podium, elle aussi  élève de Notre Dame St Joseph. Camille Pfeiffer s’adjuge quant à elle ´le Coup de Cœur du Jury.

Côté cuisine, on a encore vu et goûté  de très belles choses dans les assiettes, à l’image du Sauteret 2 cuissons sur son potager avec émulsion de Noilly Prat qui a permis à Julian Lalevée de s’imposer. L’élève de Notre Dame St Joseph devance deux élèves du lycée Chardin : Cyprien Valentin et Manon Creusot (3ème). Le coup de cœur du jury dans cette catégorie revient au jeune Vincent Insacco de la maison rurale de Saulxure-sur-Moselotte. Bravo à eux ainsi qu’à l’ensemble des participants !

Julien Lalevée, vainqueur dans l'épreuve de cuisine

Julien Lalevée, vainqueur dans l’épreuve de cuisine

 




Une réaction sur “Sur les fourneaux du meilleur espoir vosgien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.