Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

L’Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles toujours aussi impliquée

image_pdfimage_print

 

P1040719

Un engagement qui ne faiblit pas, pour une cause qui leur tient à cœur. C’est ce qui réunissait hier soir à la Salle des Armes de la mairie, les membres du comité de l’Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles de Gérardmer, à l’occasion de sa 57ème Assemblée Générale. 57 années dévolues pour donner aux autres un peu de soi, et que la présidente, Françoise Didier, s’évertue à perpétuer avec l’aide des bénévoles.

P1040716Tradition oblige, la présidente est revenue dans un premier temps sur les actions effectuées pendant l’année, en présence du conseiller départemental, Gilbert Poirot, et de Sylvain Zanetti, de l’Union Départementale des Vosges, qui accompagnent et aident l’Amicale au quotidien. Tout d’abord ont été évoquées les quatorze collectes réalisées pendant l’année, qui ont vu s’affirmer une légère baisse des dons de 10% environ. Françoise Didier a ensuite précisé les engagements accomplis pour promouvoir le don, notamment au sein des établissements scolaires. Les bénévoles se sont ainsi rendus à l’Ecole des Deux Lacs de Xonrupt, où les écoliers ont confectionné des affiches, utilisées pour annoncer toutes les collectes. L’école des Bas-Rupts a également réalisé des jeux de sept familles début janvier sur le thème du sang, mais aussi des dominos. De même que les élèves des écoles de Jules Ferry et de Marie Curie ont réalisé des dessins sur le thème du « don du sang », parmi lesquels deux d’entre eux représenteront l’Union Départementale au concours de la Fédération.

Concernant le comité et son fonctionnement, quelques nouveautés ont été apportées, et notamment une légère augmentation de la contribution annuelle qui passe de 3 euros 50 à 4 euros. Les effectifs, eux, évoluent également, avec plusieurs départs et plusieurs arrivées, qui portent à 33 le nombre de membres au sein du comité.

P1040724Enfin, un sujet d’actualité s’est invité dans la réunion, à savoir le marché du plasma. La présidente a ainsi rappelé que les dons de cette substance contenue dans le sang n’ont repris que dans les sites fixes, et a regretté que les collectes mobiles spécifiques ne soient plus autorisées par l’EFS. Surtout, elle s’est alarmée de la mise sur le marché prochain du Plasma Solvant-Détergeant de la firme Octapharma. Un Plasma « Ni meilleur, ni plus mauvais que le plasma thérapeutique sécurisé proposé par l’ESF » comme elle a tenu à le préciser, mais qui entretient un véritable « business du sang », reprenant le titre d’un documentaire diffusé sur Arte le 21 février dernier, également longuement évoqué. On y voit comment les personnes en conditions précaires donnent leur sang et leur plasma pour subvenir à leurs besoins aux Etats-Unis, où le don n’en est pas un, mais un acte rémunéré.

Une fronde qui tient à cœur à Françoise Didier, contre ces « pétroliers du plasma et du sang », comme elle les désigne, sur lequel a rebondi Sylvain Zenatti, qui a déclaré que « pour le plasma, les hôpitaux du département ont été contactés », ajoutant espérer « qu’ils ne franchiront pas le Rubicon ».

Cette parenthèse terminée, le comité a rappelé les rendez-vous à venir, comme sa participation à la Fête des Jonquilles le week-end prochain, la collecte du 15 avril, veille de Pâques, qui se tiendra à l’Espace Tilleul entre 15h30 et 19h30, ou encore la participation à la journée mondiale du donneur de sang qui aura lieu en juin prochain.

Pour plus de renseignements sur le don du sang : http://dondusang88.fr (bulletins d’inscription pour participer à la journée mondiale du donneur de sang, disponibles sur le site)

A.M




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.