Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

La petite reine a trouvé son royaume : il s’agira du Massif Vosgien Bienvenue aux cyclos !

image_pdfimage_print

espace cyclosport massif vosges alsaceLes Vosges & l’Alsace ont une nouvelle fois décidé de faire cause commune à travers la création d’un Espace Cyclosport sur le massif accompagné d’un topoguide lancé officiellement ce mercredi à Gérardmer.

Hervé Badonnel & André Mauritz

Hervé Badonnel & André Mauritz

Le SIVU Tourisme, la Communauté de Commune de l’Office du Tourisme de Thann-Cernay ont donc décidé de mutualiser leurs moyens et de rouler ensemble pour la promotion du cyclotourisme dans le massif. Cette première collaboration qui en appellera d’autres a clairement pour objectif de proposer une offre globale en la matière. une offre globale d’un versant à l’autre sur une destination touristique partagée et surtout appréciée. « De très nombreuses manifestations cyclosportives sont accueillies en Alsace et dans les Vosges qui sont une destination privilégiée par les cyclos, sans parler des courses de haut niveau. (…) Les vacanciers ne connaissent pas les frontières administratives. Il faut donc savoir les ignorer et raisonner en matière de massif avec sa diversité qui en fait sa richesse, une richesse unique » , précise ainsi Hervé Badonnel, président du SIVU, structure qui s’intéresse de plus en plus au vélo.

Des propos que prolonge Jean-Paul Omeyer, conseiller régional du Haut-Rhin : « Le Massif est structurant pour la Grande région, c’est un territoire de projets partagés qui apportent de la valeur ajoutée au territoire. Cela avait déjà été fait avec le label Vosges Terre Textile, c’est désormais le cas avec le cyclotourisme à travers cet Espace Cyclosport. (…) Il est important que le massif propose une offre transversale toute l’année et, dans ce domaine, il y a des synergies à développer. Jean-Paul Omeyer  aura été l’un des soutiens de la première dans la démarche commune de création de l’Espace. Mais comme le rappelle André Mauritz, président de l’Office du tourisme de Tann-Cernay, il faut rendre à César ce qui est à César et au commencement cette initiative est partie d’un désir du club de Cyclotourisme de Thann de créer de nouveaux circuits dédiés aux cyclos.

En 2016, l’OT de Thann-Cernay s’était donc rapprochée du SIVU pour la création de ces nouveaux circuits et dans le prolongement faire valider cet Espace Cyclotourisme commun qui était en train de naître sur le Massif. Ce fut chose faite avec la labellisation de la Fédération Française de Cyclotourisme. Une vingtaine de parcours sont désormais accessibles (de 31 à 160 km), classés et balisés avec des codes couleurs en fonction de leur difficulté, à l’image des pistes de ski. Des points d’accueil ont été mis en place avec des kits de réparation, des panneaux panoramiques, et l’édition d’un topoguide a été lancée. Ce dernier contient tout ce qu’il y faut savoir sur l’Espace Cyclosport, de la carte des lieux aux possibilités en matière de restauration et d’hébergement, sans oublier la quinzaine de loueurs de vélos implantés dans le massif. « Il y a une volonté et une démarche envers les hébergeurs de faire reconnaître le vélo en tant que tel et ainsi d’adapter les services qu’ils proposent. Cela passera par la mise en place d’abris spécifiques, de kits de réparation etc » , ajoute André Mauritz.

En complément du Topoguide présenté ce mercredi matin à Gérardmer, quelques circuits sont en téléchargement sur les sites des Offices du Tourisme concernés et ils seront prochainement disponibles en trace GPS, équipement de plus en plus présent dans l’attirail des cyclos. Le Massif se positionne donc progressivement en véritable royaume pour la « petite reine » qui fait l’objet de nombreuses attentions de la part du SIVU et des O.T du secteur. Pour conclure, on notera qu’une réunion de présentation similaire aura lieu ce jeudi porte Sud de la Route des Vins d’Alsace à Thann.




Une réaction sur “La petite reine a trouvé son royaume : il s’agira du Massif Vosgien

  1. Andre Francois

    Très bien
    Cependant, il faut être porteur de la sécurité des cyclistes également sur l’ensemble du massif.
    La route se partage certes, mais la sécurité et les campagnes d’information s’imposent.
    Je ne vais pas faire ici de débat négatif, mais je vous invite tous à innover en la matière.
    Notre association 1m50cycliste peut être partie prenante dans de telles actions.
    De grâce, au nom des utilisateurs de la route, merci de ne pas mêler les intérêts politiques à la sécurité.
    Le président

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.