Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Réveillez-vous, c’est l’été ! Un dimanche des Rameaux un peu différent

image_pdfimage_print

Demain sera un dimanche très spécial en Estonie. Urbepäev sonne le réveil des dormeurs, à coups… de verges. Cette célébration, à l’instar des Rameaux, annonce les festivités de Pâques et la vraie fin de l’hiver. Comme moi, laissez-vous surprendre au lit.

 

Virgaks, viksiks, un bon coup de fouet

En Estonie, le dimanche précédant Pâques, il est coutume de se faire éjecter du lit à force de rameaux. L’hiver enfin balayé, l’heure est venue de se réveiller, et pour de bon ! La séance a généralement lieu tôt le matin. Le but ? Favoriser vitalité et chance (Virgaks, viksis) au cours de l’été à venir, cette saison longue et très active en Estonie (vous aurez tout l’hiver pour dormir…).

Traduisez Urbepäev par « jour des chatons ». Hasard ou non, les essences autorisées pour procéder à l’opération sont le saule, l’aulne ou le noisetier, dont les chatons fleurissent au printemps. Aller, demain matin, un réveil en douceur ?

 

Tsõõtamine, basculer

Urbepäev est associé à divers rituels magiques, croyances et autres divinités. Elle honore par exemple Verama ou Pajumema, littéralement la mère du saule. Il s’agit avant tout de se prémunir contre toute forme d’infertilité et de malchance : on fouette donc les champs, le bétail et les jeunes en général.

Entrez dans la belle saison en mettant tous les atouts de votre côté, fouettez votre entourage ! Trempez vos rameaux dans l’eau de votre toilette matinale (aux aurores, rincez-vous les yeux et le visage. Oubliez le reste). Accompagnez vos battues de chants, textes et postures… magiques. Vous balancer d’avant en arrière est incontournable, par exemple. Sans doute pour marquer la bascule de l’hiver à l’été.

L’Urbimisega, la brindille de saule, transfèrerait ses pouvoirs magiques aux humains et aux animaux. Rappelons qu’en Estonie, le Salicacée, très commun, protège les uns et les autres, particulièrement contre la foudre. Un rameau battu trois fois guérit les enfants malades, les veaux et les poulains. Si votre petit grandit « à son rythme », glissez une branche de saule sous son oreiller. Il soigne également les verrues.

Ici, en Estonie, après le gel, parfois polaire, le réveil de la nature est fulgurant. La semaine dernière sous la neige, aujourd’hui les cigognes atterrissent, les chatons ronronnent et les rameaux sifflent. Ce vrai-faux printemps est bien réel, spectaculaire. En attendant les cloches… Rendez-vous samedi prochain !

Clarisse B., Voyage à reculons




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.