Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Une autre vision du street art A base de pâté et de BBQ, mais aussi de photo

image_pdfimage_print

clement martinClément Martin a pris possession des murs de la galerie de la MCL jusqu’au 28 avril prochain. Le photographe nancéien en résidence au centre culturel Georges Pomp It Up expose actuellement une série de clichés réalisés lors de ses pérégrinations avec lequel il « performe » régulièrement.

Il a suivi leurs yeux pendant près de 5 ans où ils ont régulièrement traversé des villes avec une table, des chaises, des lits et une machine à café. Du mobilier en bois construit par Sébastien Renauld qui aura servi de maisonnette à la petite équipe qui logeait donc dehors, en pleine rue de Paris, Bâle, New York, Tokyo, Dresde ou Nancy. « A New York on est parti d’Harlem pour aller jusqu’à la Statue de la Liberté ! Les traversées sont d’une durée très variable, cela dépend de la météo et de la façon dont nous sommes reçus. A Tokyo ça a duré un mois, à Zurich au bout 72 heures à peine,  les forces de l’ordre nous ont demandé d’arrêter. Toutes nos actions sont chronométrées, sur nos fonds propres et généralement non-autorisées » , explique Clément.

Et d’ajouter : « Je prends des photos pour documenter ces actions qui questionnent l’occupation de l’espace public et commun, font bouger les mémoires collectives. En ce moment, je ne suis pas avec eux mais ils traversent le 93. » Inutile que, lors de ces petites virées, les rencontres avec les autochtones sont fréquentes et les réactions sont très diverses : « Une fois une dame nous demandait un peu ce qu’on faisait là. On était en train de manger, et quand on lui a expliqué que c’était du street art et pourquoi, elle nous a répondu : « Ah, manger du pâté c’est du street art ?!? » , commente amusé Clément. D’où la référence de l’exposition à la fameuse phrase « street art is BBQ » Mais le mieux, pour appréhender le fond de la question et du propos,  c’est encore de vous rendre à la MCL d’urgence et même, si vous en avez l’occasion un jour, d’échanger avec le photographe sur ses traversées ou encore ses nombreuses collaborations avec le duo Boijeot-Renauld et le collectif de photographes « Salle de shoot » …

http://martinclement.fr/

http://www.boijeotrenauld.com/actions.html

Cente Georges Pomp It Up




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.