Search
mercredi 24 mai 2017
  • :
  • :

Une formation sur mesure pour les futurs mécanos au lycée de Gennes On attaque dès octobre 2017

image_pdfimage_print
Richard Péché et Sylvain Jung ont présenté cette nouvelle formation "sur mesure" aux professionnels du transport routier qui avaient fait le déplacement

Richard Péché et Sylvain Jung ont présenté cette nouvelle formation « sur mesure » aux professionnels du transport routier qui avaient fait le déplacement

Vendredi matin, le lycée Pierre-Gilles de Gennes avait convié les professionnels du transport à la présentation d’une nouvelle formation complémentaire d’initiative locale (FCIL) dans le domaine de la maintenance des véhicules de transport routier.

Comme le précisait le directeur délégué à la formation de l’établissement lors de cette réunion, l’AFT a détecté un besoin exponentiel de personnes compétentes dans le domaine de la maintenance des véhicules de transport routier, qu’il s’agisse de véhicules de transport de marchandises comme de voyageurs, « même si ce n’est pas tout à fait les mêmes technologies, vous en conviendrez » , précisait Richard Péché lors de son intervention en compagnie du proviseur Sylvain Jung. Face à ce constat de la branche professionnelle, le lycée des métiers Pierre-Gilles de GENNES a pris les devants et s‘est vu accorder, pour la rentrée scolaire 2017, l’ouverture d’une formation complémentaire d’initiative locale dans ce domaine.

Douze personnes, titulaires d’un diplôme de niveau 4 ou 5, pourront ainsi être formées au lycée en vue d’obtenir le portefeuille de compétences indispensables à la bonne réalisation de la maintenance de 1er niveau des véhicules. Cette formation s’adresse donc à des jeunes qui ont déjà une formation de base, CAP ou BEP. par ailleurs, ils ne feront que la partie enseignement professionnel qui s’étalera sur une durée de 9 mois. « 9 mois d’octobre à juin avec une alternance forte puisque les élèves effectueront 400 heures au sein de l’établissement et 500 en entreprises, c’est plus de 50/50. Et ce sera du sur mesure en fonction des besoins des entreprises puisque le programme et le portefeuille de compétences que devront acquérir les jeunes seront adaptés à la demande » , explique Richard Péché.

Plusieurs professionnels avaient répondu présent à l'appel du lycée de Gennes

Plusieurs professionnels avaient répondu présent à l’appel du lycée de Gennes

A l’heure où vous lisez ces lignes, 10 élèves ont déjà rempli un dossier d’inscription pour 12 places disponibles. Il faudra donc trouver autant d’entreprises pour les accueillir. Mais qu’il s’agisse du lycée comme des professionnels présents ou encore de la représentante de l’AFT Catherine Ledoux, tous  semblent plutôt confiants sur le bien fondé et l’efficacité de cette initiative conjoncturelle destinée à se calquer sur une réelle demande en matière d’emploi, à répondre à un besoin identifié du monde professionnel. Cette FCIL devrait donc sans nul doute permettre une insertion professionnelle efficace dans le domaine de la maintenance de véhicules de transport routier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *