Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Gérardmer – Montpellier en vélo pour vaincre la maladie de Crohn (Encore) un nouveau départ pour Fabien Marotel

image_pdfimage_print

Fabien Marotel Crohn (2)Le 3 juin 2017, Fabien Marotel se lancera dans un périple unique en son genre qui le verra prendre la route en direction de Montpellier via les Grandes Alpes. 16 étapes prévues, 1 500 km en une vingtaine de jours, jusque là, rien de bien fou. Sauf que le Gérômois âgé de 43 ans partira en VTT, sans assistance, alors qu’il est touché par la maladie de Crohn.

Voilà maintenant 25 ans que Fabien Marotel se bat contre cette maladie évolutive et inflammatoire qui attaque le système digestif. « Il y a deux ans, cela s’est transformé en cancer de l’intestin.  J’ai dû subir une iléostomie , c’est à dire une ablation et la déviation d’une partie de l’intestin qui était trop touchée. Alors que j’étais en réanimation, en juin 2015, je me suis dis que si je m’en sortais, il fallait que je  fasse quelque chose. Sorti de l’hôpital, je me suis remis sérieusement au sport, avec de la course à pieds pour commencer, puis du vélo. » , explique-t-il. Beaucoup de vélo ajouterons-nous. Il faut dire que suite à cette opération, ce menuisier a été contraint de cesser son activité de poseur et donc sa petite entreprise. Un coup dur au moral dont il se relèvera néanmoins avec l’appui de son entourage grâce à « la petite reine » qui a contribué à le remettre en selle.

fabien marotel en compagnie du maire de Gérardmer Stessy Speissmann

Fabien Marotel en compagnie du maire de Gérardmer Stessy Speissmann.

Bien sur sa bicyclette, de nouveau plus à l’aise dans ses baskets, c’est là que Fabien a eu l’idée de ce périple pour récolter des fonds pour l’Association François Aupetit (AFA) qui lutte contre la maladie de Crohn. Association qui lancera une grande campagne nationale le jour de son départ pour Montpellier : « Je veux également transformer ce défi en témoignage, montrer aux autres malades que l’on peut encore faire quelque chose, que l’on peut vivre, aller de l’avant » , ajoute cet aventurier d’un nouveau genre. Car c’est bien à l’aventure qu’il part, même s’il a bien préparé le terrain afin d’avaler au mieux les 1 500 km qui le séparent de son point d’arrivée : « Il ne peut rien m’arriver comme il peut tout m’arriver. C’est aussi pour ça que je prévois des journées de repos, car là je pars vainqueur, mais on est jamais sûr de rien ! » ironise-t-il.

Ce périple, Fabien l’a bien en tête et s’est déjà donné les moyens physiques d’aller jusqu’au bout. Suivi par une kinésithérapeute, il a par exemple totalisé 18 000 km de VTT en 2016 ! Il a ensuite su s’entourer de solides sponsors qui ont pu lui permettre de s’équiper notamment, à l’image de certains commerçants et restaurateurs gérômois, mais aussi de la Ville de Gérardmer et de son club le Vélo Sports Gérômois. Un point important car il finance cette petite folie sur ses fonds propres et rien que son VTT atteint la valeur de 2 500 €. Une cagnotte en ligne lui a également permis de récolter 2 500 € supplémentaires qui serviront à couvrir ses frais d’hébergement et de bouche notamment. Une somme qui, si elle n’est pas entièrement utilisée, sera reversée à l’AFA car Fabien ne manque surtout pas de cœur.

Famille, amis et prtenaires de Fabien Marotel se sont réunis en mairie pour lui souhaiter bonne chance à moins d'un mois du grand départ

Famille, amis et partenaires de Fabien Marotel se sont réunis en mairie pour lui souhaiter bonne chance à moins d’un mois du grand départ

Ce dernier pourra enfin compter sur le soutien de deux autres « petites reines » pour mener à bien sa mission, sans roue ni pédale, mais avec des étoiles, des étoiles dans les yeux. Il s’agit de sa fille Mélusine, bientôt âgée de 14 ans et qui l’accompagne depuis toujours dans les moments difficiles, et de sa compagne Sandrine. C’est d’ailleurs aussi pour cette dernière qu’il a choisi Montpellier et pas une autre ville. Il ira rejoindre définitivement « sa chérie » dans le Sud et ne reviendra pas à Gérardmer. Fabien entend prendre (encore) un nouveau départ dans l’Hérault à travers un voyage sans retour… ou presque ! Décidément mordu par le VTT, il fera tout de même un petit passage dans le coin cet été pour participer à la Trace Vosgienne, revoir ses amis, ses camarades du VSG et, souhaitons-lui, célébrer sa victoire même si rien n’est jamais gagné d’avance.  Mais ne nous faisons pas trop de mauvais sang. Comme le faisait remarquer un de ses proches : « Je ne me ferais pas trop de souci pour un gars qui fait l’aller-retour Gérardmer-Fribourg en vélo dans la journée ! »

Ceci étant, quelques encouragements, ça n’a jamais fait de mal, bien au contraire. Vous pourrez donc suivre Fabien au quotidien sur la page Facebook Mes Combats Contre Crohn et le supporter dans cette aventure dont le top départ sera donné le samedi 3 juin prochain, place Albert Ferry à Gérardmer, entre 9 h 00 et 10 h 00.




Une réaction sur “Gérardmer – Montpellier en vélo pour vaincre la maladie de Crohn

  1. Lydie B

    QUand on veut on peut ! Bravo c est très courageux et cela redonne du courage a beaucoup de personnes malades! Joli défi !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.