Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Législatives – l’adjoint se présente contre…son maire Jean-Luc Perrot portera les couleurs du Parti Communiste contre le maire Stessy Speissmann

image_pdfimage_print

Une situation particulière dans la circonscription de Remiremont lors des élections législatives des 11 et 18 juin Perrot2017. A Gérardmer, le maire et son adjoint vont affronter par candidature interposées.

D’un côté, Stessy Speissmann, le maire de Gérardmer, se présente  sous l’étiquette « divers gauche »

De l’autre, le Parti Communiste Français présente finalement un candidat alors qu’il avait annoncé le contraire il y a une semaine. Une candidature portée par Frédérique Kerkhove, Cornimont, dont le suppléant sera Jean-Luc Perrot. Celui-ci n’est autre que le premier adjoint de Stessy Speissmann au sein de la municipalité de Gérardmer.

Un maire qui retrouve également sur sa route l’un de ses rivaux des dernières élections municipales. Eric Defranould, seul élu de sa liste, est en effet le suppléant de Christine Bourbon-Schmitt, la candidate de la France Insoumise et du NPA.




Une réaction sur “Législatives – l’adjoint se présente contre…son maire

  1. JMV

    Le risque pour Jean Luc Perrot c’est de mettre en jeu sa légitimité comme n° 2 de l’actuelle majorité municipale à Gérardmer.
    Non pas en se présentant ce qui dans une démocratie est normal, mais en passant au révélateur le poids réel du PCF dans cette majorité.
    Quelle pourra être sa crédibilité de 1er Adjoint si localement son score avoisine à peine les 5% ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.