Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

On se pose du côté de « Transhumance »

image_pdfimage_print

Transhumance association Gérardmer (2)Basée en contrebas de la route de la Bresse, l’association « Transhumance » a pris la bonne habitude de proposer des portes ouvertes afin de faire découvrir au public ses projets et ses infrastructures.

Laurence Fuchs et l Muriel Colela

Laurence Fuchs et Muriel Colela

Née il y a près de 20 ans, ce n’est que depuis quelques années que l’association souhaite se faire connaître un peu plus et permettre  au plus grand nombre de venir profiter de ce bel espace situé en pleine nature, dans les montagnes vosgiennes, au milieu de 8 hectares. Un site sur lequel Laurence Fuchs et son équipe accueillent régulièrement entre 2 et 4 mineurs en souffrance et confiés par la Protection de l’Enfance.

En parallèle, et c’est ce qui fait l’originalité de cette structure, c’est que « Transhumance » accueille également tout un chacun pour des moments de repos ou de vacances dans des habitats nomades tels que des tipis, des yourtes, une tente bédouine et même une sympathique et romantique roulotte. Un projet unique en son genre donc, qui a d’emblée séduit la présidente de toujours Muriel Colela, et qui joue donc sur plusieurs tableaux tout en gardant  certains objectifs bien en vue. Le bien-être, le partage et la convivialité en font partie, quelque soit le public concerné. Chacun doit pouvoir trouver son espace, sa place au sein de « Transhumance » , et ce quelque soit la durée du séjour. L’idée est aussi de pouvoir échanger, se rencontrer, sans obligation mais de manière simple et naturelle.

Transhumance association Gérardmer (1)Lors de cette journée portes-ouvertes, c’est donc un échantillon de ce qui vous attend là-haut qui était proposé, avec la découverte des habitats nomades et divers jeux ou activités en complément, le tir à l’arc, des séances de Qigong par l’Association Qigong dans la montagne. A moins que vous ne préfériez profiter de la chaleur d’un bon vieux feu de bois pour vous reposer ou discuter… Enfin, vous pouviez également évoquer le voyage en Mongolie qu’ont effectué les jeunes de « Transhumance » l’an dernier, une aventure dont ils se souviendront longtemps ! Après ce programme libre mais bien copieux, ces portes ouvertes se sont ensuite conclues autour d’une bonne table avec un dîner partagé par une soixantaine de personnes.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.