Search
mardi 13 nov 2018
  • :
  • :

Sélections Equipe de France Canoë-Kayak Descente – Louis Lapointe et Claire Haab ont confirmé à Pau

image_pdfimage_print
 LouisTonyPau2017

La liste officielle des athlètes sélectionnés en Equipe de France Sénior de descente vient d’être publiée par la FFCK et on y retrouve 2 athlètes du club gérômois : Louis Lapointe et Claire Haab.

 

Lors des sélections sur le bassin de Pau qui se sont déroulées du 30 avril au 2 mai, 6 athlètes géromois se sont hissés en Finale A après les qualifications, seul Yves Wehmer, débarqué directement des sélections de Course en Ligne (où il termine 13ème en K1H et 6ème U23 en étant un des plus jeunes du tableau) ne franchira pas cette marche, un peu emmoussé.

3 finales se présentaient à eux, et les 2 meilleures étaient retenues pour décrocher les 2 ou 3 places qualificatives (suivant les catégories).

Louis Lapointe

Louis Lapointe

A ce jeu, Louis Lapointe réussissait son double projet en C1H (2ème au classement général) et en C2H (1er au classement avec son compère Tony Debray), il participera à l’ensemble du programme de l’Equipe de France dans les 2 embarcations: Championnat du Monde de Sprint en septembre à Pau, Championnat d’Europe en Macédoine en mai et les manches de Coupe du Monde en Suisse et Allemagne en juin.

Claire Haab, 2ème au classement général C1D, participera au Championnat du Monde de Sprint de Pau et aux manches de Coupe du Monde.

Pour les autres athlètes, pas d’épreuves internationales cette année:

Théo Devard (10ème en K1H), avec une épaule souffrante, il a décroché une belle 3ème place sur la 2ème finale, mais les 2 autres n’étaient pas suffisantes pour entrer dans les quotas

Esteban George (9ème en K1H) a été en progression tout au long des finales mais reste trop loin des tous meilleurs

Paul Roos (12ème en C1H) espérait une sélection U23 pour sa dernière année dans cette tranche d’âge, mais c’est certainement sur la Classique il y a 2 semaines qu’il a laissé passé sa chance

Mathilde Valdenaire (12ème en K1D) était la seule séniore 1ère année qualifiée en finale A, et malgré la première finale qui pouvait laisser espérer une issue favorable, elle s’est ensuite rendu compte qu’il y avait encore un gros palier à franchir pour se hisser au niveau des meilleures françaises

E.V




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.