Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

112 saveurs et 107 produits passés au crible Avec Vosges Terroir et la Chambre d'Agriculture

image_pdfimage_print

P1090215Ils sont venus, ils ont gouté, siroté, grignoté du gout des lèvres mais surtout il ont évalué 112 saveurs mises en bouche et au traitement d’un jury implacable quand il s’agit de classer des produits Vosges Terroir.

Un véritable marathon, pour des professionnels et fines gueule venus des quatre coins du département  et dont la grand messe gastronomique avait lieu au Lycée Hotelier de Gérardmer alias Chardin. Avec, à la présidence de cette nouvelle commission, le chef du Grand Hotel de Gérardmer, Thierry Longo, entouré pour la circonstance de  64 jurés qui ont gouté, analysé et noté 107 produits dont 31 nouveaux qui souhaitent intégrer la grande famille Vosges Terroir. Pour rentrer dans la cour des grand du terroir local il fallait obtenir le note de 13.

En 1987, La Chambre d’Agriculture a souhaité tisser une charte gastronomique pour encourager les producteurs du département  afin de valoriser leurs produits et leurs savoirs faire en matière de transformation et création. C’est aujourd’hui chose faite  et le label Vosges Terroir pouvait ainsi voir le jour. Celui-ci garantissant une qualité et une traçabilité, une qualité de fraicheur  des produits en fonction des arrivages et des saisons.

Bref, aujourd’hui intégrer le label vosgien est un plus que les producteurs recherchent à l’instar des 8 agriculteurs du Gaec du Braumont et du Gaec de la Grande Saule, producteurs de spiruline  qui se sont associés pour développer une diversification originale. Cette association d’agriculteurs utilise la chaleur issue d’une unité de méthanisation, alimentée par des effluents agricoles, pour produire de la spiruline. Cette production de spiruline s’inscrit dans une démarche de développement local et a une dynamique sur un territoire rural avec pour vertu d’être antioxydant, antibactérien, antivirale, anti-cholestérole. Bref, de l’anti pour un monde cependant qui prêche le bon et le très bon. Alors ! la recherche du label  est une évidence…

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.