Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Une belle ferme dans le paysage des Hautes Vosges La "Vosgienne" : un lait idéal pour le fromage !

image_pdfimage_print

Semaine du paysage bonnefontaine (4)Dans le cadre de la 1ère édition de la Semaine du Paysage, la Communauté de Commune des Hautes Vosges proposait plusieurs animations dont deux visites entièrement gratuites à la ferme bio de Bonnefontaine.

Gérard Clément, VP de la com-com, et André Lejal, adjoint à la communication sont venus dire un mot sur la fête du paysage en présentant l’exploitation agricole d’Eric Boon.

Gérard Clément, Vice-Président de la Communauté de Communes, et Pascal Moulin, adjoint à la communication, sont venus dire un mot sur la fête du paysage en présentant l’exploitation agricole d’Eric Boon (au centre).

La première était prévue en matinée pour les « lève-tôt » et la seconde l’après-midi pour les marmottes. Au programme de ces visites relativement complètes et exhaustives de la ferme en compagnie du maître des lieux Eric Boon : un petit tour du côté des lapins, poussins, chèvres lorraines et bien entendu des vaches vosgiennes qui ont toutes leurs cornes à la grande surprise des visiteurs qui ont soulevé la question. Hé bien c’est pas compliqué, cette race née avec des cornes, éléments vivants irrigués et qui permettent à la vache de garder un espace vital entre elle et les autres. Pour la traite de nos Vosgiennes, elle se fait au pot, technique plus facile à maîtriser et qui ne demande pas de produits mordants dans le nettoyage (pas bio).

L’après-midi, François Nourry, maire du Tholy a lui aussi participé à la visite (à droite sur la photo, chapeau blanc)

L’après-midi, François Nourry, maire du Tholy a lui aussi participé à la visite (à droite sur la photo, chapeau blanc)

La fabrication du fromage, l’Agriculture Bio, la manière de travailler sans pesticides et sans OGM ont également suscité beaucoup d’interrogation, tout comme l’alimentation des vaches. A Bonnefontaine, pas de blagues, on leur donne uniquement du foin et de l’herbe. Le veau (en bio) est quant à lui alimenté au lait maternel durant 4 mois. Un veau boit l’équivalent de deux munsters par jour et cela pendant 4 mois ! Le veau est « inestimable » précisera ainsi Eric Boon, c’est pourquoi il garde précieusement les veaux femelles pour le renouvellement du cheptel de la ferme. Les veaux mâles sont vendus pour être élevés ailleurs. Des petites précisions précieuses elles aussi, car parmi le public du jour on retrouvait des personnes qui envisagent une (re)conversion professionnelle et qui se sont informées sur une installation en bio.

Semaine du paysage bonnefontaine (5)Par ailleurs, les groupes de visiteurs ont bénéficié d’une petite explication concernant l’organisation de l’habitat vosgien, ou encore l’évolution de la fabrication du fromage (des moules en bois, en passant par l’émaillé, le plastic et l’inox) avec la description des trois fromages fabriqués : tome, affiné et chique. Une visite particulièrement instructive en somme, qui s’est même attardée sur l’importance de l’ouverture des paysages et de la sélection de la race vosgienne. Bien adaptée et implantée sur les « hauts », cette vache de terroir donne du lait idéal pour le fromage. Eric Boon a même pris le temps de donner une petite explication aux visiteurs concernant les symboles que l’on retrouve sur la porte de grange, à savoir le soleil et l’eau indispensables pour l’agriculteur.

Comme vous l’imaginez, la visite s’est terminée par une dégustation des produits fabriqués sur place comme les fromages, mais aussi du jus de pommes, sans oublier le lait de la traite du matin que petits et grands ont bu à grandes lampées. Un lait un peu sucré, qui ne sent pas l’ensilage, bien crémeux… Un régal ! Notez enfin que les visites de fermes ont lieu tous les mercredis des vacances scolaires sous réservation. Pour d’autres visites, téléphonez au 06 72 15 87 54.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.