Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Émilien Claude, un gars en or Le skieur du Pôle Espoir de la Haie Griselle est double champion du monde de biathlon

image_pdfimage_print
Émilien bien entouré

Émilien bien entouré

Tout le monde est unanime pour  dire que le skieur du Pole Espoir du Lycée de la haie Griselle  Emilien Claude est un gars en or : au propre comme au figuré. Peut-peut même « or » du commun avec une tête bien faite sur les skis dans sa spécialité du biathlon et en classe. Alors, forcément le licencié au club de Basse-sur-le Rupt avec un entraineur qui s’appelle tout simplement Christine Claude, accessoirement sa maman, elle aussi ancienne skieuse de haut niveau, le double champion du monde de poursuite et sprint ne pouvait pas passer à travers des mailles du filet du proviseur Bernard Krid. Mais aussi de tout un aréopage de profs du bahut, de conseiller technique en tout genre et de Pierre Sachot président d’honneur  du Comité du Ski Vosgien…Sans oublier deux autres skieurs en devenir Blaise Fischer  et  Louis Claudon qui ont porté très haut les couleurs du massif en devant respectivement vice-champion de France U19 derrière  l’inévitable Émilien Claude et en obtenant la 9e place de la saison en U16.

Il est vrai que le jeune biathlète Émilien Claude  a fait des étincelles durant  tout l’hiver dernière. Outre le fait d’avoir décroché les titres de champion du Mondes jeunes sur les pistes de Brezno-Osrblie en Slovaquie, il est également champion de France de la discipline avec un titre acquis le 18 mars dernier au Grandvaux. Certes il lui reste pas mal de chemin à parcourir pour rentrer dans la cour des meilleurs séniors mondiaux mais on peut déjà lui prévoir un bel avenir si sa progression est constante.

« Si nous sommes là c’est pour bien entendu féliciter Émilien  » commente Bernard Krid  »  mais il faut aussi remonter à la source de tout cela. C’est à dire à l’implication des entraineurs, des bénévoles que l’on retrouve sur le terrain. Mais aussi des CTS Christian Meyer et Annick Vaxelaine pour  laquelle j’ai une pensée particulière. Émilien est un exemple en terme de réussites sportive et étudiante. Trouvez un bon équilibre  est difficile et la gestion des élèves en pôle espoir est une  préoccupation  surtout compte tenu des écarts d’âge ».

Mens sana in corpore sano, la famille Claude a compris ce vieil adage depuis longtemps au regard des résultats enregistrés par la fratrie sur les « lattes » et dans les bouquins.

« C’est vrai que mes absences ont été bien gérées grâce à l’appui de notre proviseur »  poursuit Émilien Claude  » j’ai en effet réalisé une super saison bien remplie au delà de mes objectifs de départ…et une fois qu’on y est, on se prend au jeu !

Bien en a pris en effet au jeune athlète dont la motivation est visiblement intacte et on ne le serait à moins. L’hiver est déjà dans le viseur du Bassurois dont la maman Christine a reçu une photo de famille des mains du proviseur pour son investissement alors que le Pôle Espoir  peut déjà compter sur un chèque du  Kiwanis  remis par le président Bernard Kraft.

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.