Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Hélico, NAP et accessibilité au menu du conseil municipal Hélisurface : pas besoin d'autorisation du maire

image_pdfimage_print

Un hélicoptère qui dérange, l’avenir des Nouvelles Activités Périscolaires et l’accessibilité aux handicapés étaient au cœur des débats jeudi soir.

Qui a donné l’autorisation à cet hélicoptère ? » : telle était la question d’Eric Defranould, élu du groupe Gérardmer Solidaire, au maire de Gérardmer lors de la dernière séance du conseil municipal en date du 29 juin. Hé bien personne si ce n’est le propriétaire du terrain et la direction de l’aviation civile confirmant que l’appareil et le pilote sont en règle. « Il s’agit d’une  »hélisurface » et dans ce cas, l’exploitant n’a pas besoin de l’autorisation du maire ni du préfet. Une hélisurface est limitée à 200 mouvements annuels, sachant qu’un décollage est compté comme un mouvement et un atterrissage également, ce qui fait donc une centaine d’aller-retour à l’année. Elle est également limitée à 20 mouvements par jour (donc 10 aller-retour). J’ai été interpellé sur la question de la nuisance sonore occasionnée par un collectif qui s’est créé et par d’autres riverains d’autres secteurs qui ne font pas partie de ce collectif. J’ai donc saisi le préfet par rapport à ces nuisances sonores et j’ai rencontré l’exploitant qui désirait faire de cette hélisurface un héliport. Pour un héliport, le maire a son mot à dire, tout comme le préfet, et ma réponse est non. J’attends pour l’heure une réponse du préfet par rapport aux nuisances sonores » a précisé Stessy Speissmann dans sa réponse, sachant qu’une autre question se pose : qui doit surveiller le nombre de « mouvements » de l’hélicoptère ?

Quel avenir pour les NAP ?

Autre question diverse posée cette fois par Michel Graiche, élu du groupe Gérardmer Entreprendre : quid des NAP suite au décret Blanquer qui laisse une certaine souplesse aux établissements scolaires ? « Nous avons en effet possibilité de déroger à la loi. Depuis 2014, nous sommes donc passés à 4 jours et demi sur Gérardmer. Aujourd’hui, 80% d’enfants sont inscrits aux Nouvelles Activités Périscolaires qui représentent un budget de 50 000 € pour la Ville. Tout est cadré pour la prochaine rentrée, nous ne pouvons pas tout chambouler comme ça, c’est trop court comme délai et nous estimons qu’il nous faut l’accord des conseils d’école avant de modifier quoique ce soit. Nous nous laissons donc 1 an pour consulter tout le monde et prendre une décision » répondra le premier magistrat de la Perle.

Toujours plus d’accessibilité

Concernant l’ordre du jour de ce conseil municipal maintenant, la présentation du rapport annuel 2016 de la commission d’accessibilité aux personnes handicapées à ouvert le bal. Un gros morceau sachant que la Municipalité et bien entendu la Commission Communale pour l’accessibilité aux Personnes Handicapées portent une attention toute particulière à ce « dossier » qui avance. On notera que l’abattement de la taxe d’habitation en faveur des personnes handicapées a été renouvelée pour l’année 2016 et que plusieurs initiatives ont été suivies par la commission constituée d’élus et d’usagers : réalisation d’un ascenseur extérieur pour l’hôtel de Ville, accessibilité de la salle Jeanne D’Arc avec structure métallique destinée à faciliter l’accès à la salle, agenda d’accessibilité des établissements communaux recevant du public (la Commune dispose d’un délai allant jusqu’à fin 2018 pour réaliser la première tranche dont le coût est estimée à 200 000 €). Ajoutons à cela l’accessibilité des zones piétonne et semi piétonne et  la commission a également sensibilisé la Commune sur les difficultés de cheminement sur certains axes.

L’accessibilité constitue également un élément majeur dans la réfection de certains sites clés comme le parc du Trexeau, et bien sûr la place du Vieux Gérardmer dont les travaux débuteront très prochainement pour se prolonger jusqu’à la fin de l’année 2017. Il s’agit là du gros projet en matière d’accessibilité mais aussi embellissement, avec en satellite, plusieurs aménagements essentiels. Avant de refermer cette page conseil municipal, on notera une légère augmentation de 2% en moyenne des tarifs de la régie Gérardmer Ski pour la saison 2017-2018. Seule abstention sur le sujet, celle d’Eric Defranould qui déplore qu’il n’y ait toujours pas de gratuité pour les enfants de Gérardmer…




18 réactions sur “Hélico, NAP et accessibilité au menu du conseil municipal

  1. jmv

    Particulier geromois échange volontier plusieurs milliers de passages de motos vrombissantes et pétaradantes contre une centaine de vols d’un helicoptére leger.

    répondre
    1. TofTof

      Tout à fait d’accord avec jmv.Mr Defranould à quand un collectif pour interdir le motordays ? Le bruit ,la pollution des centaine voir de milliers de moto .A quand une mobilisation de votre part pour interdir les bateaux qui tourne encore sur le lac au pétrole …etc ..etc …non Mr soyons sérieux on ne peut pas être une ville touristique et avoir un résonement extrême …par contre il ne faut pas qu’il soit extrême dans l’autre sens ( tout faire et faire n’importe quoi ) je vous l’accorde …la politique ne l’emporterait elle pas sur vos « bataille  » ??

      répondre
      1. jmv

        Je m’exprimais à travers un clin d’œil et sans spécifiquement viser le MOTORS DAY qui est une manifestation qui n’a lieu que deux jours tout les 2 ans ( et dont les retombées directes et indirectes sont importantes pour l’économie de la vallée ).

        répondre
      2. jmv

        Pour répondre indirectement à Eric Defranoux, résonnons de façon absurde :
        Interdisons alors l’activité des bateliers ,source directe de pollutions et de nuisances diverses .

        lac prit d’assaut par différentes embarcations bigarrées.
        Pelouses couvertes de serviettes de bains et de glacières.
        Incivilités.
        Parkings bondés ( combien de tonnes de CO2 ….) .
        Vacarmes .
        Papiers gras, déchets divers.

        répondre
        1. Mort dans l'âme

          Pour le coup c’est vraiment absurde… Politique même alors que son bateau n’engendre aucune pollution ni dégradation… Sur le lac… Absurde vraiment

          répondre
  2. David Michel

    Mr Defranoux

    Ne pensez vous pas que la pollution atmosphérique quasi permanente provoquée par les stations des usines de blanchiment est beaucoup plus

    dérangeante que cet hélico????

    Mais là tout le monde est bien au courant ( mairie, sous préfecture,préfecture, dreal etc …) mais personne ne fait rien ….

    alors que des solutions existent.

    Pourquoi mystère ?????

    DAVID M.

    répondre
    1. Eric Defranould

      Monsieur David,
      Je voulais vous informer ainsi que les lecteurs de GERARDMER INFO que notre pétition de GERARDMER SOLIDAIRE pour la sauvegarde de la santé des personnels des blanchiments et de la qualité de l’eau de la Cleurie a recueilli à ce jour 754 signatures en ligne et 121 signatures papier. Nous allons la porter à Monsieur le Préfet des Vosges afin qu’une solution soit trouvée à cette pollution.
      Concernant l’hélicoptère et ses nuisances, il appartient à tout un chacun de se mobiliser également.
      Nous considérons que ce n’est pas avoir une attitude extrême d’aspirer à un développement touristique en harmonie avec son environnement. Les pollutions chimiques, sonores, etc.. nuisent à notre qualité de vie ; il faut donc les limiter et chercher des solutions telles que le développement des pistes cyclables le long de la vallée des lacs par exemple. C’est une question de bien-être social, de respect de l’autre : c’est la vie de la cité.. Et s’intéresser à la vie de la cité c’est évidemment politique au sens noble du terme, n’en déplaise à M. JMV et à ses commentaires incessants et haineux. (voir également Remiremont Info où cette personne sévit)

      répondre
      1. DAVID Michel

        Mr Defranoux bonsoir,

        Je prends bonne note de votre réponse et je vous remercie pour l’information.

        Toutefois en tant que riverain concerné par cette pollution quasi permanente je regrette de ne pas avoir été informé de cette pétition.

        DAVID M.

        répondre
  3. Marie Christine

     » Toujours plus d’accessibilité »
    A quand la possibilité de pouvoir utiliser l’ascenseur de la médiathèque de manière autonome sans avoir à demander au personnel de déverouliier l’accéder aux 2ème et 3ème étage ? Même si le personnel le fait toujours de manière très aimable, c’est quelque peu discrimination à vivre…
    Cela ne devrait pourtant pas coûter très cher à la municipalité de modifier un systéme existant..Mais priorité à la mairie….

    répondre
  4. Marie

    « Toujours plus d’accessibilité »

    A quand une accessibilité autonome aux 2nd et 3ème étages de la médiathèque sans avoir à demander au personnel de déverrouiller le système ? C’est plutôt discriminant même si les agents le font toujours de manière très courtoise, je tiens à le préciser. Transformer un système existant serait-il si exorbitant pour les deniers publics ?

    répondre
  5. Mort dans l'âme

    Du bruit, toujours du bruit, de la pollution, du monde, trop de monde, Gérardmer se degrade…ma ville que font-ils te toi. Qui viendra te délivrer de cette fausse évolution.

    répondre
  6. Poulidor . Vous êtes venu en dilettante. Non en 404

    Et pis des pistes de karts, une grande roue, et c’est la fête à neuneu…. Pardon à beu beu. C’est déjà le cas ! Quel gâchis

    répondre
  7. Robert chapatte, mais cela ne nous regarde pas

    Et des avions. Des motos qui font un boucan d’enfer, des milliers d’automobilistes, des rues piétons qui ne satisfont que bistroquets et commerçants. Que les élus prennent exemple ailleurs, ailleurs, ailleurs. Quel merdier

    répondre
  8. lili

    Que de critiques continuellement sur tout, les Géromois ne sont jamais satisfaits.
    Nous avons la chance que notre ville soit dynamique et attire de nombreux touristes. Sans ces vacanciers que serait Gérardmer ?
    N’oubliez pas que le tourisme apporte de l’emploi aussi et permet aux jeunes de rester dans la région si ils le souhaitent.
    Allez faire un tour dans les autres villes touristiques vous verrez que c’est exactement pareil, des rues piétonnes, des motos, des pistes de karts, des groupes de musique sur les terrasses, des petits trains, des manèges, des hélicoptères…
    Pour les insatisfaits permanents il faut quitter Gérardmer et partir vivre dans la campagne.

    répondre
  9. René

    Chère lili, le développement touristique ce n’est pas mettre tout et n’importe quoi sous prétexte de faire venir des vacanciers: c’est l’inverse. Toutes les activités citées sont des repoussoirs pour beaucoup, des reculoirs au tourisme vert, sportif, de balade, de calme et tranquillité. Si les gens veulent pratiquer ce dont vous parlez y a des parc d’attractions pour ça et surtout pas à Gérardmer. Aménager la Mauselaine, oui . Des pistes cyclables oui. Des circuits de randonnée oui. Des gîtes et hôtels de standing oui. Mettre en valeur des points de vue oui. Mais surtout pas faire de Gérardmer une fête foraine permanente. C’est presque du bon sens. Bonne journée

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.