Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Manger local, ça pourrait bien être l’idéal… Oui, mais pas n'importe quoi, nimporte comment...

image_pdfimage_print

La semaine du développement durable a déjà commencé depuis lundi pour les écoliers du secteur à diverses sorties et animations sont proposées sur le thème « Manger local, c’est idéal. » Mercredi soir, place au premier rendez-vous pour les plus grands avec un café citoyen sur ce même thème animé par les Petits Débrouillards du Grand Est représentés pour l’occasion par Arthur Demonet.

Arthur Demonet (à gauche) en compagnie des intervenants

Arthur Demonet (à gauche) en compagnie des intervenants

Ce dernier était accompagné de plusieurs intervenants en la personne d’Olivier TOUSSAINT, paysan bio à la ferme du Hazard à Gerbépal et vice-président des agriculteurs bio du département, d’une représentante du collectif pour la création d’une monnaie locale dans les Vosges, et enfin de Vanessa SAVIGNARD, accompagnatrice en montagne spécialiste des plantes culinaires des Hautes-Vosges.

Comme le rappelait Arthur Demonet en préambule de ce rendez-vous à la médiathèque, un café citoyen a pour but d’apporter un éclairage sur un thème, de contribuer à faire des citoyens participants de véritables acteurs, de leur fournir des clés pour faire des choix éclairés, en connaissance de cause(s)… « Nous ne leur disons pas ce qu’ils doivent faire, nous faisons se rencontrer des intervenants ou des experts avec des citoyens afin qu’il y ait un échange et, en l’occurrence aujourd’hui, un débat sur l’intérêt de consommer local » , précise le représentant des Petits Débrouillards.

café citoyen manger local bio etc (1)Et d’ajouter : « Nous allons donc évoquer l’aspect environnemental de la chose avec cet impact énorme qu’a notre manière de consommer sur l’environnement et donc sur nous. Puis le fait qu’à travers sa consommation, chaque citoyen a un rôle à jouer pour s’inscrire dans cette démarche. puis nous évoquerons un volet économique en se posant la question de savoir si manger bio, local et sain est-il plus cher ? Plus cher sur le court terme, mais moins à long terme si cela vous garde en bonne santé. Et quel en est l’impact sur le tissu économique local ? Sans oublier la mise en place d’une monnaie locale qui peut s’inscrire dans une charte éthique et morale, mais aussi environnementale… Mais je le répète, nous laissons le choix aux citoyens qui participent aux cafés, c’est important de le préciser. »

Programme fourni donc pour ce café citoyen dont le thème n’était pas sans rappeler quelque chose à Olivier Toussaint : « C’est bien que l’on s’y mette, et je tiens à préciser que la Fédération Nationale des agriculteurs bio organise, depuis près de 10 ans, une semaine du bio et local, c’est l’idéal ! L’agriculteur de Gerbépal qui avait donc du grain à moudre dans le cadre de ce café citoyen qui s’est fini par une dégustation de recettes à base de plantes et de sorbets à base de fruits locaux. On ne sait jamais, au cas où il y aurait encore des sceptiques !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.