Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

MCL : dans la continuité Dynamisme, qualité, tansversalité

image_pdfimage_print

Comme l’ont précisé la présidente Martine Crouvezier et le directeur Vincent Oudot, c’est bien dans la continuité que s’inscrit la démarche de la MCL, structure qui poursuit sa marche en avant.

L'adjointe à la culture Anne Chwaliszewski, Martine Crouvezier et Vincent Oudot

L’adjointe à la culture Anne Chwaliszewski, Martine Crouvezier et Vincent Oudot

Une marche en avant qui se poursuit sous l’impulsion des salariés de la maison et des différentes commissions qui la composent, mais aussi de bénévoles dynamiques, de solides partenaires et d’un réseau qui s’étend bien au-delà des frontières de Gérardmer et même du département. « Nous avons accueilli un nouveau directeur l’an dernier en la personne de Vincent Oudot et le personnel, qui s’est renouvelé de manière significative ces dernières années, répond bien à toutes les attentes » , commentait ainsi Martine Crouvezier lors de l’assemblée générale de la MCL.

Tous les principaux voyants sont donc au vert avec cette fameuse continuité assortie d’une légère hausse des adhérents au nombre de 709 contre 688 en 2015. Mais surtout, la présidente soulignera des retours positifs sur les actions phares de la maison à l’image du festival Graines des Toiles. Un événement dédié aux jeunes cinéphiles qui fêtera d’ailleurs ses 10 ans en 2017 dans le sillage d’un record de fréquentation explosé l’an dernier ( 4 500 personnes !). La programmation culturelle pour la Ville de Gérardmer  est bien installée dans le paysage culturel local, tout comme « Un été au bord du lac » en partenariat avec la commune également, la saison des expositions de la galerie ou encore le secteur des musiques actuelles avec entre autre son festival Gérardm’Electic en février.

AG MCL 2017 (1)Coup de chapeau au secteur jeunes de la MCL enfin, avec des projets qui se renforcent : « C’est un des piliers de la MCL, un liant avec les différents secteurs qui nous pousse à travailler de manière transversale et à poursuivre notre effort vis à vis de la jeunesse » , précisera Vincent Oudot dans son rapport d’activité. Rapport où il mettra en lumière les partenaires de la maison et le travail de l’équipe de salariés qui œuvrent pour que la MCL puisse prendre son ampleur et remplir sa mission d’éducation populaire. « En 2016, nous avons pu voir que ça vit, ça bouge, il y a des idées, de la programmation, de la programmation de qualité » ajoutera-t’il.

En 2017, il y aura donc toujours de l’émulation, des idées et des projets. Celui d’un club d’échecs par exemple, qui viendra gonfler le panel d’activités proposées au nombre d’une trentaine. Consécutivement au rachat du matériel du Fab Lab, un pôle numérique (photo/vidéo/radio) avec une salle dédiée devrait prochainement voir le jour. Une nouveauté qui permettra et stimulera à nouveau le travail en transversalité avec les différents secteurs ou/et les structures de la Ville que sont la ludothèque, la médiathèque ou encore l’EHPAD, sans oublier le tissu associatif local.  Que dire de plus sinon que la MCL est en bonne santé financière, ce qui ne gâche rien à cet excellent bilan général dressé lors des assises annuelles.

Terminons enfin par une citation d’Edgar Morin qui a constitué en quelque sorte le fil rouge de cette réunion qui s’est déroulée au foyer-bar : « A force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.