Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Réouverture au public du sentier des Contebandiers

image_pdfimage_print
La réouverture s'est faite en présence des différentes instances impliquées dans le projet.

La réouverture s’est faite au départ du sentier en présence des différentes instances impliquées dans le projet.

Le sentier des Contrebandiers est de nouveau ouvert au public grâce à un travail d’équipe lancé au printemps afin de le sécuriser et d’avertir les randonneurs de son aspect technique.

sentier contrebandiers (1)Depuis le 3 décembre 2015, par un arrêté municipal, le sentier des Contrebandiers, situé à flanc de montagne entre le lac de Longemer et le col des Faignes-sous-Vologne, était fermé au public. En effet, suite à un constat du Peloton de Gendarmerie de Montagne (PMG) de Xonrupt, le sentier avait été jugé trop dangereux. Des panneaux informant de la fermeture du sentier ont alors été installés aux deux extrémités.

A l’initiative de la mairie de Xonrupt-Longemer et de  l’Office de Tourisme Intercommunal des Hautes Vosges, un premier rendez-vous en novembre 2016 avait réuni la Police Municipale, le PMG, l’Office National des Forêts et le Club Vosgien. L’objectif était de faire le point sur l’état du sentier en question et de définir les travaux nécessaires pour le rendre de nouveau accessible au public. En effet, des arbres en travers, la présence d’éboulis sur la pente traversée par le sentier, des éboulis « prêts à dévisser » en amont, une main courante en mauvais état et enfin un léger éboulement de terrain faisaient que la sécurité des promeneurs n’était plus assurée. Or, ce sentier, d’accès facile, était fréquemment emprunté par les randonneurs.

sentier contrebandiers (2)Au printemps 2017, un nouvel état des lieux a été réalisé et les travaux ont été engagés. L’ONF s’est chargé d’abattre certains arbres gênants et d’aménager certains franchissements. La commune de Xonrupt-Longemer a refait des travaux de type main courante. Le Club Vosgien a façonné quelques marches dans la roche pour faciliter la progression. Enfin, l’Office de Tourisme, par le biais de la chargée de mission « randonnée » Katia Daval, a mis en place des panneaux informatifs sur l’aspect technique du sentier et sur le risque d’éboulis et poursuit l’entretien de la signalisation et du balisage. Aujourd’hui, le sentier est de nouveau ouvert au public.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.