Search
jeudi 16 août 2018
  • :
  • :

Alto & piano pour la 1ère à St Étienne Le festival de Kichompré paré au décollage

image_pdfimage_print

festival Kichompré 2017 (2)

Après une première note jouée au 102 bis la semaine dernière, le Festival de Kichompré a pris ses marques à l’église Saint Étienne mardi soir avec un récital piano & alto.

Eric Lemarquis a présenté cette belle soirée en compagnie de deux jeunes musiciens originaires de Nîmes.

Eric Lemarquis a présenté cette belle soirée en compagnie de deux jeunes musiciens originaires de Nîmes.

On retrouvait ainsi sur les planches deux voyageurs, deux amis originaires de Nîmes en la personne de Ghuilem Fabre au piano et Olivier Marin à l’alto. Ce dernier qui commence à être un habitué du festival puisqu’il n’en était pas à sa première représentation à Kichompré, loin s’en faut. Il a notamment remporté le Concours International de Cordes ici même. Il avait ainsi charmé le public par sa liberté, tant dans l’interprétation qu’à travers son style, sa façon de s’approprier la musique. C’était donc un plaisir de le retrouver en duo à travers un voyage musical articulé autour de Takemitsu, Arvo Pärt, Dutrieu ou encore Hindeminth… Exquis, tout simplement.

Les prochains rendez-vous du festival :

programme festival kichopré




Une réaction sur “Alto & piano pour la 1ère à St Étienne

  1. Thomas

    Magnifique. J’ai été sous le charme avec ses deux virtuoses qui ont osé dépassé les limites de leurs instruments. Le classique revisité. Un voyage musical détonnant. Bravo ! Ceux qui étaient absents ont raté quelque chose d’extraordinaire. Suite au prochain concert. Bravo​ aussi à Eric.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.