Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Les rameurs aux Chpts de France Un week-end marqué par la chaleur de Libourne

image_pdfimage_print

libourne 2Chaleur caniculaire pour ce déplacement aux championnats de France d’aviron à Libourne le week-end dernier ! (du 7 au 9 juillet)

Que ce soit sur la longue traversée de la France ou tout le week-end sur le bassin, il aura fallu gérer au mieux ces fortes chaleurs en utilisant tous les moyens possibles pour rafraîchir les rameurs : baignades, récupérations dans l’eau, hydratation soutenue…

L’ambition des rameurs n’était pas d’entrer en grande finale, mais d’effectuer les meilleurs parcours possibles pour repartir de Libourne sans regrets.

Carla COMINOTTI et Sarah PIERREL ont couru en 2 de couple femmes dans la catégorie J16, si l’entame des championnats fut un peu timide, les filles ont su progresser au fil des parcours, en affinant leur gestion de l’effort. Elles ont accédé aux demi-finales puis à la finale C où elles ont décroché la 4ème place. Elles se retrouvent donc 16ème bateau français !

Augustin TRIBOULOT, Théo FEUVRAUX, Raphaël RUAUX et Maxime DROUHIN, ont concouru dans la catégorie 4 de couple hommes J16. Ils ont commencé sur un parcours à leur niveau, mais sans étincelles. Un parcours plus compliqué en demi-finales qui ne leur a pas permis d’accrocher une place en finale C, finale dont ils avaient le niveau. Mais ils ont réalisé leur meilleure course en finale D et terminent donc sur une bonne note. Ils se classent 21ème bateau français.

Ces deux équipages J16 ont pu prendre la pleine mesure du niveau et de la densité requise sur un championnat national. Cette expérience sera mise à profit dès l’an prochain et aura permis aux rameurs de prendre conscience de la nécessité d’un travail régulier à fournir tout au long de l’année si leur ambition pour 2018 est d’intégrer les grandes finales !

Du côté de la catégorie – de 23 hommes, Anthony PIERREL et Luc SESSA ont concouru en 2 de couple. Ils ont jugé manquer d’un peu d’expérience et de puissance pour rivaliser, mais ont tout de même décroché la 14ème place française !

Maintenant, place aux vacances avec un peu de repos… Mais le retour à l’entraînement va se faire rapidement pour avoir quelques longueurs d’avance (quelques centaines de kilomètres au compteur !) à la rentrée prochaine. Au programme : du bateau évidemment, mais aussi de la diversité en pratiquant un maximum de sports différents, ce que peut nous offrir un cadre comme Gérardmer !

Caroline Cominotti pour l’ASG Aviron

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.