Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Vosges – 60 dossiers de subventions votés par le conseil départemental

image_pdfimage_print

Conseil-departementalLes conseillers départementaux se sont réunis ce lundi pour la dernière commission permanente avant la trêve estivale. Sous la présidence de François Vannson, ils ont étudié soixante rapports visant à soutenir l’éducation, l’aménagement du territoire, l’environnement, la culture, le développement social, le sport ou encore le tourisme, … Tous ont été votés à l’unanimité. 

Education

Les élus départementaux ont voté une aide globale de 88 793 € pour l’équipement des collèges publics. A ce titre, le collège Souhait de Saint-Dié des Vosges se voit par exemple doter d’une subvention de 20 000 € pour l’équipement en mobilier et matériel des trois salles de technologie récemment restructurées.

Appui aux collectivités

Les élus départementaux ont voté une subvention globale de 269 920 € pour 26 dossiers portant sur l’accompagnement des collectivités :

– Seront ainsi aidées les communes de La Forge, Portieux, Uzemain, Hennezel, Regnevelle, Tignécourt, Sanchey, Domèvre-sur-Avière et Dombrot-le-Sec pour des aménagements de voies communales, Harmonville et Dompaire pour des travaux sur leur réseau d’éclairage public.

– La ville d’Epinal bénéficiera du soutien départemental pour son plan vélo et pour la réhabilitation de l’école Paul-Emile Victor.

– La Bresse, Aingeville et Gérardmer seront subventionnées pour les travaux entrepris sur leur patrimoine communal (mairie, WC publics, église).

– Les communautés de communes de Bruyères-Vallons des Vosges et Mirecourt-Dompaire se voient attribuer une aide pour la pose d’un surpresseur à Grandvillers pour la première et la seconde pour les travaux de restauration et renaturation de l’Illon et de ses affluents.

Environnement

Le Département attribue une aide de 12 207 € au Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine pour l’acquisition et la remise en état du site de la pelouse de la Cumène sur la commune de Soulosse-sous-Saint-Elophe.

Culture

Dans le cadre du partenariat culturel en liaison avec les territoires, les conseillers départementaux ont voté une enveloppe de 33 000 € pour soutenir les projets locaux, notamment le programme de développement culturel de la communauté de communes de l’Ouest Vosgien.

Le Festival International de Géographie se voit octroyé une subvention de 12 000 € au titre du soutien aux évènements à forte notoriété.

Sports

Dans le cadre de l’aide aux futurs sélectionnés olympiques, la collectivité départementale a voté une subvention de 19 800 € pour 18 d’athlètes parmi lesquels on retrouve les céistes Klauss, Pêché et Biazizzo, les skieurs Backscheider et Claude, le triathlète Sayer ou encore l’escrimeuse Lola Lucani.

Insertion, Logement, Développement Social Territorial

61 150 € sont octroyés pour des actions menées par la Communauté d’Agglomération d’Epinal, la MJC Savouret (Epinal) et le Collectif pour l’Animation de Groupes et l’Initiative Pédagogique (Saint-Dié des Vosges) dans le cadre de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA.

61 321 € sont alloués dans le cadre du Plan de Redynamisation du Territoire.

Les conseillers départementaux ont voté une aide globale de 87 100 € pour 9 dossiers dans le cadre du dispositif dédié à l’insertion par l’activité économique. Seront ainsi subventionnées les projets menés par les associations REGAIN, AMI, ADALI, MINOS, Le Lavoir d’Espoir, les Amis du Fort de Bourlémont, Chantiers Services, La Bouée et la commune de Les Voivres pour les actions qu’elles entreprennent auprès des publics en difficulté.

Tourisme

Au titre du partenariat touristique, 20 000 € d’aides sont alloués pour des créations de meublés touristiques à Jussarupt et Rochesson. Deux autres projets relevant du dispositif « aide aux hébergements collectifs associatifs » sont soutenus à hauteur de 10 138 € à Plainfaing et Xonrupt-Longemer.

Les élus ont donné leur accord pour la réalisation d’une étude à l’échelle du Massif des Vosges pour organiser et dynamiser la filière nordique.

Agriculture

Les conseillers départementaux ont voté une aide de 70 568 € afin d’encourager l’installation de sept agriculteurs sur les cantons de Darney, Le Thillot, Le Val d’Ajol (2) et Raon l’Etape (3).

Routes

36 000 € sont attribués pour une opération de bordurage de virages sur la RD 424 dans le col du Hantz (canton de Raon l’Etape).




6 réactions sur “Vosges – 60 dossiers de subventions votés par le conseil départemental

  1. ANDRE FRANCOIS

    Comparez les chiffres avec le nombre d’attributaires …
    Exemple 18 sportifs pour 19 800 € …
    = 1 100 €
    Ils vont pas aller loin avec ça …

    Il en est de même pour tous les autres sujets …
    L’année prochaine c’est 100 dossiers pour le même montant !!!

    Il y a vraiment un problème de fonctionnement, toujours plus d’impôts, de taxes et moins d’aide aux projets porteurs, structurants, représentatifs d’un département.

    Messieurs les élus réagissez, défendez la population que vous représentez.

    Tout le monde dors … ou se laisse menez par le bout du nez ???

    répondre
    1. jmv

      Pour votre info, la dette actuelle de l’état Français se monte à plus de 2300 milliards…
      Celui-ci, exsangue, se désengage donc de plus en plus au détriment des collectivités locales.
      Ces dernières devant assumer plus de choses avec quasiment les mêmes moyens qu’auparavant, elles sont obligées de couper des subventions et de pratiquer des arbitrages.
      La plus belle fille du monde ne pouvant donner que ce qu’elle a, ces 19 sportifs se contenterons, ce qui n’est pas si mal par les temps qui courent, de ces 1100 euros d’aides.

      répondre
      1. ANDRE FRANCOIS

        C’est bien le constat que je fais.
        Lorsque je demande aux élus de réagir, c’est face à l’état, aux instances décisionnelle, qu’ils doivent le faire, aussi.
        Mais si personne ne bouge, rien ne se fera.

        Un autre exemple :
        Rendez-vous aux urgences d’un hôpital d’une ville de dimension comme Dijon, par exemple, mais la problématique est la même à plus petite échelle, ça se voit moins.

        Faites le constat de l’attitude des personnes qui viennent encombrer ces services sans motif d’urgence, c’est une honte.

        C’est l’argent du contribuable via les dépenses de santé.
        Quand vas t-on fixer des règles, et faire payer les abus, il faut se donner les moyens de la santé que l’on souhaite.

        Etre élu, c’est travailler pour les citoyens, agir, être novateur, oser, ce n’est pas se regarder en photo tous les jours sur les médias.

        Continuer à couper les vivres aux personnes novatrices et porteuses de bonne image, entraînant d’autres de part ce qu’ils font vers une vie saine, c’est contraire à un peuple fort, c’est engager le déclin.

        répondre
      2. jyves

        L’état Français coupe les vivres des régions, départements, communes, mais on ne voit pas sa dette s’amoindrir…
        où passe donc cet argent ???
        personne ne sait y répondre , et surtout personne n’a l’air de s’en soucier !
        Mystère……

        répondre
        1. jmv

          La France avec 31 % du PIB en dépenses sociales est passée sur ce registre N°1 mondiale.
          En 1981 ce n’était que 24 %.
          Voilà une des réponses à votre interrogation.

          répondre
  2. Félix

    Bonjour je vous fait par de ce mail pour vous dire que j et plus de revenu je peut pas payer mon loyer et pour manger on ma bloqué Mon RSA merci à la msa dossier bloqué je ne sais même pas pour quoi triste les fête de Noël merci

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.