Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Quand le frelon asiatique débarque Aie ! Sans fines herbes !

image_pdfimage_print

frelonPlusieurs spécimens de frelon asiatique, Vespa velutina nigrithorax, ont été découverts sur le territoire lorrain : Vosges comprises. Arrivé sur le territoire français en 2005 dans le Lot-et-Garonne, en provenance d’Asie, le frelon asiatique a presque colonisé la totalité du territoire français. Il est classé dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie pour l’abeille domestique et également en tant qu’Espèce Exotique Envahissante. Des individus de frelon asiatique ont été signalés en Lorraine en 2015 à Terville (57), Dommartemont et Toul (54). En 2016, un nid a été découvert à Maxéville (54) et un autre a été détruit à Ancerville (55).

Le frelon asiatique

Le frelon asiatique, également appelé frelon à pattes jaunes, se caractérise par un corps noir, avec une large bande orangée sur l’abdomen, la face orangée et l’extrémité des pattes jaunes. Il se nourrit principalement d’insectes (abeilles domestiques, papillons, mouches etc…) et de matières sucrées (fruits, sève etc.…).

Dans les régions les plus touchées, sa présence a un effet négatif sur la filière apicole. Ce prédateur des abeilles perturbe l’activité de la ruche et dans les cas les plus extrêmes, il peut détruire toute la population d’une ruche. Ce frelon bouleverse aussi l’équilibre de l’écosystème par son action de prédation sur les insectes (papillons, abeilles solitaire etc…). De plus, la piqûre de frelon asiatique, comme des autres vespidés (guêpes, frelons européens, etc.), représente un danger pour l’Homme, en particulier à proximité des nids.

Rappel : Pour votre sécurité, afin d’éviter toute attaque de vespidés, ne pas s’approcher à moins de 10 mètres du nid et laisser les professionnels se charger de la destruction du nid. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.