Search
jeudi 18 jan 2018
  • :
  • :

L’État s’intéresse à la défense de la Maternité de Remiremont

image_pdfimage_print

MaternitéLe Gouvernement en a fait une de ses priorités : la lutte contre les déserts médicaux est une cause nationale défendue par le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE)Une problématique qui trouve un écho tout particulier à Remiremont où citoyens et élus, des Vosges jusqu’à la Haute-Saône, se mobilisent depuis plus de 18 mois pour le maintien de leur maternité.

Une détermination récompensée aujourd’hui, puisque la pétition de Cédric Delacôte en soutien à la maternité de Remiremont, lancée en janvier 2016 et forte de près de 15 500 signatures, a été remarquée par la 3ème Assemblée française.

Contacté par le Directeur de Cabinet du CESE, à l’instar de 4 autres pétitionnaires issus de la société civile, M. Delacôte est invité à présenter ses arguments devant les membres du CESE. Un honneur dont il est parfaitement conscient : « Parmi toutes les pétitions qui circulent sur le net, avoir été choisi, c’est incroyable ! Ils voulaient entendre un citoyen, quelqu’un qui parle avec son cœur de la réalité du terrain. Je vais travailler dur pour être à la hauteur de la confiance de tous mes signataires. »

En septembre, il se rendra donc à Paris, accompagné par le maire de Remiremont :  « Je collabore étroitement avec Jean Hingray, depuis de longs mois, sur le sujet de la Maternité. Comme je ne suis autorisé à me rendre au CESE qu’avec une seule personne, il m’est apparu comme le choix le plus évident. » explique-t-il.

A l’issue de cette entrevue, les membres du CESE étudieront les 5 dossiers thématiques avant de les défendre en novembre, auprès de leurs homologues de l’Assemblée Nationale, lors d’une séance dédiée.

Il s’agit donc d’une avancée majeure pour notre maternité, qui témoigne des enjeux cruciaux que sont aujourd’hui la santé et la démocratie.

Selon Jean Hingray, le maire de Remiremont :  « Ce déplacement à Paris permettra de faire entendre, une fois de plus, la voix de tous les citoyens préoccupés par la désertification médicale. Je suis fier de l’action menée par Cédric et au nom de la ville de Remiremont, je lui apporte mon soutien plein et entier.  »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *