Search
mardi 13 nov 2018
  • :
  • :

Une campagne pour sensibiliser aux violences verbales sur les enfants [vidéo] Le film est diffusé depuis le 15 septembre à la télévision

image_pdfimage_print

Deux associations lancent une campagne pour lutter contre les violences verbales et sensibiliser les parents et les enseignants.

« Mais qu’est-ce que j’ai fait pour avoir un fils comme toi. », « Si j’avais su j’aurais pas eu d’enfant. », « De toutes façons, tu as toujours été plus lent que ton frère. », « Tu ne devrais pas mettre ce t-shirt, il te fait des gros bras. »… On a tous une petite phrase qui a marqué notre enfance… Sans s’en rendre compte, souvent sous le coup de la colère, de nombreux parents disent des mots qui font mal et qui à force peuvent laisser des traces indélébiles. L’Observatoire de la violence éducative ordinaire- Stop VEO -Enfance sans violences et l’agence Publicis Conseil lancent la première campagne grand public de sensibilisation sur l’impact des violences verbales prononcées par les parents dans l’éducation de leur enfant en France. Elle sera suivie de nombreuses initiatives jusqu’au 20 novembre 2017, journée internationale des droits de l’enfant.

Une campagne qui cherche à nous faire réfléchir

Ce film, conçu et réalisé bénévolement par l’agence Publicis Conseil et sous le regard sensible de la réalisatrice Camille Fontaine de Carnibird, est le témoignage de cinq adultes, qui chacun avec leur histoire, leur vécu, leur ressenti… nous livrent leurs petites phrases, celle avec laquelle ils se sont
construits et qui les a marqués à vie.
Une campagne qui cherche avant tout à nous faire réfléchir sur nos pratiques éducatives.
Ces deux associations œuvrent depuis de très nombreuses années pour informer les parents et professionnels qu’une éducation sans violence est possible afin de mettre fin à la reproduction de génération en génération de ces méthodes éducatives, et favoriser ainsi le développement harmonieux
de l’enfant.
Le film est diffusé depuis le 15 septembre gracieusement à la télévision et relayé sur les réseaux sociaux.

 




Une réaction sur “Une campagne pour sensibiliser aux violences verbales sur les enfants [vidéo]

  1. fanfan

    La violence des adultes : on connaît et moi le premier qui pourrait vous donner des exemples.
    Mais, surtout n’oubliez pas les violences verbales exercées depuis des lustres par les jeunes, les enfants, eux mêmes, entre eux et aussi dévastatrices.
    Cessez de^prendre les petits pour des anges car ils sont loin d’être des anges et le danger vient souvent d’eux.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.