Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

C’est toute l’histoire du textile qui défile Les employés de la filière vosgienne étaient une nouvelle fois sur le terrain à faire "leur" promotion

image_pdfimage_print
P1090956

Pique-nique pour les employés de la filière textile

C’est l’histoire d’une filière et d’un homme. Celle du textile vosgien et de Paul De Montclos, accessoirement PDG du groupe Garnier-Thibaut et président du Syndicat Vosges Terre Textile. Depuis plusieurs années, ce dernier a souhaité fédérer les entrepreneurs  vosgiens pour donner une visibilité à un secteur d’activité dans la nasse de l’économie française rongée il est vrai par une concurrence internationale trop souvent déloyale. S’il est bien une personne dont la pugnacité se révèle par ses idées, c’est bien Paul De Montclos dont l’objectif est de faire progresser un textile qu’il aime tant en qualité de responsable d’une entreprise de 200 personnes.  La mayonnaise prend dans les faubourgs de Gérardmer du coté de Kichompré, elle prend, pour une autre saveur également avec Vosges Terre Textile qui retrouvait le terrain ce samedi après l’énorme  « coup » d’une mobilisation impressionnante sur les crêtes en 2015.

Cette fois, les acteurs de la filière se sont donnés rendez-vous par centaines à Vagney pour point de convergence. Ils sont parfois partis de bon matin, à pied, à vélo pour des performances que l’on retrouve forcément au cœur des entreprises. Mais avant cela, ils étaient 90 pour un pique-nique récupérateur avant d’autres efforts sur les bords du lac de Gérardmer. Là même où nous avons rencontré PDM affublé des couleurs de Vosges Terre Textile, d’un bonnet bien enfoncé sur la crâne, au four et au moulin, et derrière  le barbecue de circonstance.

 » Heureusement, nous avons beaucoup délégué cette année  » commente le tisseur, créateur de linge de maison « notre objectif du jour est de faire descendre toutes les vallées du textile vers Vagney pour participer à une grande zumba géante et  festive. C’est un moment d’échanges  pour vivre d’autres choses que celles vécues au sein même des entreprises. La filière devait être fédérée et avoir régulièrement un coup d’éclairage. C’est fait avec les 3 autres régions que sont l’Alsace, le Nord et la région Rhône ».

Mais au delà de l’aspect purement « communication » Paul De Montclos aime évoquer les salariés, ses collaborateurs.

« Nos actions redonnent de la fierté aux personnes qui travaillent pour le textile vosgien. Les effectifs sont en hausse de 7% par le biais du renouvellement du personnel, la modernisation du matériel et l’embauche de jeunes. Je pense que c’est grâce à cette nouvelle visibilité. Pour preuve nous avons été acceptés dans le giron  du label  » Origine France Garantie » créé par Yves Jégo  (ancien secrétaire d’état de Sarkozi) et dont l’objectif assure aux consommateurs la traçabilité d’un produit…à l’instar de notre label et de France Terre Textile ».

C’est toute l’histoire du textile vosgien qui défile ce samedi, pour mieux se montrer, se comprendre, s’appréhender et vivre un demain qui chante. Les manifestants d’un autre genre ont vu la vie en rose, qu’ils soient à bord d’un pédalo, d’un dragonboat, assis sur  un vélo ou à l’aise dans leur basket. Car l’essentiel est bien là,  dommage que la pluie soit venue perturber la fête. Mais qu’importe,  la drache locale n’effraie en rien la motivation « des textiles » et d’un Paul de Montclos gonflé à l’énergie positive.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.