Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

ComCom – Acquisition des bâtiments Anne de Solène…C’est pas encore fait

image_pdfimage_print

Anne_SOLENELes tensions au sein même de l’assemblée de la Communauté de Commune sont palpables depuis la politisation de l’élection et la prise de fonction du président Didier Houot et ses proches. Dès lors qu’un sujet sensible émerge de l’ordre du jour, l’équipe du maire Stessy Speissmann monte au créneau comme ce fut le cas avec l’éventuel rachat des locaux de l’entreprise Anne de Solène à Julienrupt. La destination  se veut d’aller en faveur de l’association d’insertion et d’aide aux travailleurs handicapé AITHEX. Mais pour le maire de La Perle des Vosges, tout cela reste vague.

« Nous n’avons pas tous les éléments afin de valider cet achat d’autant que la somme de 200 000 € est conséquente. Qu’en est-il également de déménager et d’installer les bureaux de la ComCom au détriment de Gérardmer ? On ne sait rien des intentions de la majorité.  Nous souhaitons acheter les locaux à leur juste prix avec la désignation d’un liquidateur et avoir tous les diagnostiques comme pour tout achat et vente d’un bien. Il était hors de question de valider un vote de rachat sur une base floue et non aboutie« .

Ainsi une majorité d’élus a souhaité une information complémentaire avant d’acter une éventuelle reprise de l’immeuble.  C’est donc sur une offre de rachat que se sont appuyés les élus de l’hémicycle si tous les éléments indispensables à la vente sont réunis dans les semaines prochaines.  A moins que !

 

 




15 réactions sur “ComCom – Acquisition des bâtiments Anne de Solène…C’est pas encore fait

  1. André FRANCOIS

    En réponse à Eric Magriau
    Chargé de la communication et de l’information à la Communauté de Communes des Hautes Vosges (sur l’article précédent)

    Merci pour votre information si tant est qu’elle soit utile …

    Je réitère mon dernier paragraphe de mon premier commentaire :

    Il serait plus qu’agréable de lire une communication précise et chiffrée de la part de la com com sur ce projet, soit :
    Quand, comment, pourquoi, pour qui, avec quoi

    Je comprends bien la démarche, mais un tel projet doit être finalisé avant l’acquisition, quel qu’en soit le prix d’achat.

    Puisque vous êtes le chargé de communication, vous pourriez d’ores et déjà en dire plus aux citoyens sur ce projet. A ce jour ce n’est vraiment pas clair pour les lecteurs de GérardmerInfo …

    Messieurs les élus qui siégez à l’hémicycle c’est plutôt surprenant d’attendre le conseil pour faire état des griefs, il me semblerait plus opportun de travailler en amont … ou alors vous ne vous rencontrez qu’en conseil ???

    Dans l’attente de plus d’informations utiles …

    Bien à vous comme disent nos amis belges.

    André FRANCOIS
    Bientôt chargé d’une autre communication …

    répondre
    1. Eric Magriau

      Monsieur,

      Vous paraissez serein, réfléchi, volontaire et citoyen, merci.
      Dans la mesure de vos disponibilités et de votre engagement, vous serait-il possible de candidater au nouveau conseil de développement de la communauté de communes ?

      Le formulaire est à télécharger sur ce lien : http://www.cchautesvosges.fr
      Date limite de candidature : 20 septembre 2017

      La collectivité a besoin de citoyens qui participent.

      Une communication sur la compétence Développement économique, incluant le dossier Anne de Solène, a été prévue. Vous pourrez prochainement lire dans la presse locale papier, un article issu d’un entretien avec Bernard Toussaint, Vice-Président délégué au Développement économique. Il s’expliquera sur les sujets qui vous intéressent.

      Aux autres commentaires publiés sur la prise en compte des citoyens, je rappelle que les salariés d’AITHEX, et ceux qui les encadrent, sont des citoyens à part entière et que leur devenir dépend de l’aboutissement de ce projet.

      Toute communication, même « autre », et qui n’émanerait pas de la communauté de communes, est la bienvenue. C’est le silence qui porte préjudice.

      Cordiales salutations

      Eric Magriau
      Chargé de la communication et de l’information à la Communauté de Communes des Hautes Vosges

      répondre
      1. jmv

        Comme l’ont déjà soulignés certains commentaires, quelques collèges en parfait état sont ou seront bientôt vides d’occupants.

        Celui de La Bresse, commune connue, dynamique et emblématique ,serait un bon choix pour accueillir à moindre cout les bureaux de la future com’com.

        répondre
      2. André FRANCOIS

        Je vous remercie pour votre attention.

        Cependant, actuellement je ne rentre pas encore dans les critères souhaités, malgré mes origines Géromoises et actions menées, mais c’est avec plaisir que j’aurai rejoint le groupe.

        répondre
  2. démocratie

    Moi je me demande ou sont les citoyens, la politique prend le dessus sur le bon sens. Depuis bientôt 1 an nos élus sont toujours impeccables de nous proposer un projet de territoire, on déménage le siège tout les 6 mois, on sait que la villa de gerardmer est trop petite. 2 collèges sont ou vont fermé(er) leur porte. Céder pour 1 euro aux communes, le lep de saulxures est au 3/4 vide. Ne pouvons nous pas trouver un arrangement pour y installer le siège?

    répondre
  3. lamisol

    demain le departement va vendre le collége de la bresse pour l’euro symbolique.
    la com-com a déja suffisament de site à entretenir genre Lansauchamp ou la Medelle
    on se plaint des baisses de dotations de l’état mais nos élus continuent à gaspiller l’argent public
    Acheter,c’est une chose, mais aprés il y a le fonctionnement et l’entretien .

    répondre
  4. Mario kart

    La nouvelle ComCom est d’un vide sidéral qui ne sert qu’à flatter l’ego des élus grassement payés. Pourquoi dépenser autant d’argent public pour dégager Gérardmer, car il s’agit bien de cela. On marche sur la tête avec cette comcom. Espérons que le gouvernement enlève cette aberration du paysage politique français qui ne sert à rien… A rien. Que de pognon foutu en l’air

    répondre
    1. André FRANCOIS

      Je vous invite tout de même à connaître les transferts de compétences entre les communes et communautés de communes.

      Dans toute nouvelle mise en oeuvre il y a du positif et du négatif, cependant aujourd’hui, sur certains domaines il est utile de se regrouper avec d’autres communes.

      N’oublions pas que l’objectif est de faire mieux ensemble et non chacun dans son coin.

      C’est pour cela que les projets doivent être bien étudiés pour être menés à terme, même si cela est plus long que souhaité.

      Les petites communes sont à bout de souffle en terme de gestion, il est indispensable de trouver des solutions pour les domaines de compétences gérés à ce jour par les com com.

      Il en est de même pour d’autres domaines où nous voyons aujourd’hui des EPCI de différents départements mutualiser leurs acquisitions pour faire baisser les coûts. Chacun doit faire des concessions sur ses prérogatives initiales pour réaliser cet objetif.

      Ouvrons nous vers l’extérieur, nous avons tous à y gagner.

      La méconnaissance du fonctionnement des institutions du grand public est malheureusement source de réaction sectaire.

      répondre
  5. lamisol

    Vu la tournure que prennent les débats autant pour la com-com que pour le conseil municipale de Vagney, le président de la com-com maire de Vagney doit se retrousser les manches .Il est grand temps qu’il fasse le boulot pour lequel il a été élu.

    répondre
  6. Mario kart

    Monsieur François certes. Mais cela n’intéresse pas Gérardmer. Que la ville sorte, si elle le peut de ce conglomérat de jaloux. Et dire que l’opposition gérômoise à voté contre sa commune ainsi que d’autres élus de l’ancienne comcom…La bêtise à ne pas faire. Tout ça ressemble à de la politique de comptoir

    répondre
    1. jmv

      Les geromois vont payer les conséquences de petits règlements de compte de clans politiques qui les dépassent.

      Mais comme déjà exprimé dans un précédent commentaire, les élus de la gauche geromoise, bordurés sur ce dossier par la droite, ne peuvent se plaindre de subir ce qu’il font eux même subir depuis 25 ans à leurs opposants au sein du conseil municipal .
      C’est une sorte de retour de balancier.

      Par ailleurs, est t’il cohérent qu’au sein d’un conseil communautaire ,les intérêts de 8500 habitants d’une commune soient représentés par 90 % de militants d’une même tendance.
      Là aussi, une proportionnelle citoyenne s’impose ( y compris et surtout avec des personnes de la société civile…).

      répondre
  7. Poil aux guiboles

    Dehors ts ces policards pitoyables qui ruinent économiquement et moralement notre société sous couvert de la faire avancer… Vade-rétro satanas les loups sont dans les bergeries

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.