Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Démantèlement d’un réseau de stupéfiants : 17 personnes mises en examen

image_pdfimage_print

proc drogueUne vaste opération de démantèlement d’un réseau de stupéfiants a eu lieu mardi dernier dans trois départements lorrains : les Vosges, la Meuse et la Meurthe-et-Moselle.

L’enquête a débuté il y a 6 mois, et très vite les enquêteurs découvrent un trafic de stupéfiants sur le secteur de Neufchâteau et de Mirecourt. « Avec la potentialité de remonter sur les fournisseurs, le parquet décide très vite de l’ouverture d’une information judiciaire. » commente le Procureur de la République, Etienne Manteaux.

La section de recherche de Nancy et le GIR Lorraine basée à Metz vont être saisis pour travailler sur le dossier. « Début septembre, suffisamment d’éléments à charge ont pu être recueillis et on décide de passer à la phase d’interpellations » poursuit Etienne Manteaux.

Ce sont 17 personnes qui de façon concomitante à 6h du matin ont été interpellées. Il s’agit de 6 Vosgiens, un Meusien et dix Meurthe-et-Moselans. « On a dû mettre en place des moyens hors norme pour assurer 17 interpellations en même temps. Pour certaines personnes très défavorablement connues, il a fallu des moyens pour sécuriser l’interpellation. » assure Etienne Manteaux.

Les forces de l’ordre ont retrouvé 2k300 d’héroïne, 3kg de résine de cannabis, quelques grammes de cocaïne, de l’argent liquide, mais aussi trois armes de poing dont deux de 9mm qui sont soumises à autorisation. « Quand on trouve ce type d’armes au domicile d’un individu, on sait qu’on a frappé juste » atteste le procureur.

17 personnes ont été mises en examen : 14 ont été présentées au juge des libertés et des détentions, 14 sont placées en détention provisoire. « Ces individus placés en détention provisoire, ont été incarcérés dans 7 lieux de détention : Nancy, Epinal, Sarreguemines, Vesoul, Chaumont, Metz et Bar-le-Duc. L’objectif est de prévenir la concertation frauduleuse entre-eux. »  conclu de procureur.

C.K.N




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.