Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Conseil municipal – un hommage et des questions diverses

image_pdfimage_print

conseilEn 55 minutes chrono, le conseil municipal de ce vendredi soir était réglé à l’exception des questions diverses. Avant cela en début de réunion, les élus ont respecté une minute de silence en mémoire de Claude Boulay, ancien maire de Gérardmer, disparu il y 3 semaines à peine.

Outre les affaire courantes du style attribution d’une subvention exceptionnelle en direction de l’association des maires de Martinique et Guadeloupe à hauteur de  500 €, il fut surtout question de conventions. Avec le Tholy concernant l’accès à l’école de musique, avec l’ODCVL pour la cantine scolaire, avec les lycées De Genne et la Haie Griselle pour la restauration des élèves …Pour se diriger vers les questions diverses de Eric Defranould et Michel Graiche. En ce qui concerne le premier « – La liste Gérardmer solidaire demande un moratoire pour suspendre l’installation des compteurs LINKY dans l’attente d’un véritable débat contradictoire ».

Réponse du maire Stessy Speissmann  » ce dossier doit être étudié par la commission aux affaires économiques. Ils nous faut plus de données techniques notamment . La commission se réunira en décembre ».

Eric Defranould de poursuivre sur un autre sujet « Le gouvernement de la droite libérale de Mr Macron a annoncé la suppression de la taxe d’habitation, que compte faire le conseil municipal pour combattre cette ineptie ?

Le maire de répondre : « on n’a pas d’information sur le mécanisme de compensation. La taxe d’habitation représente 52% des 4 taxes locales et 23 % du budget de fonctionnement de la commune, ainsi Bercy aura la main mise sur les finances locales et pour 2018 le processus est déjà acté. Nous devrons mener une action  via l’association des maires du département et des maires de montagnes ».

C’était au tour de Michel Graiche pour Gérardmer Entreprendre de lister ses questions.

MG : Combien la commune a-telle de contrats « avenir » et combien seront maintenus avec la suppression des emplois AED

St Sp : 5 jeunes font partie de l’effectif et les emplois seront maintenus s’ils remplissent leur mission

MG : Quel avenir pour le bâtiment de la base de Ramberchamp

St Sp : on ne sait pas encore quelle destination lui donner…Peut-être comme évoqué depuis plusieurs années, celle de réaliser une base pour sportifs handicapés.

MG : Où en est-l’affaire des nuisances  par rapport à l’hélicoptère

St Sp : Pour l’instant nous n’avons pas de retour sur l’enquête diligentée par la préfecture

La séance était levée !




6 réactions sur “Conseil municipal – un hommage et des questions diverses

  1. Talon

    A propos des nuisances liées à l’hélicoptère, c’est très simple la responsabilité revient au loueur du terrain vendeur de bois et des élus qui ont donné leur aval à l’activité
    . Le reste c’est de la philosophie de bas étage. Ce matin le bruit était tel qu’on l’entendait jusqu’à Xonrupt.

    répondre
    1. Speissmann

      Cher Monsieur ou chère Madame,
      Je l’ai déjà expliqué mais je le redis encore ici, pour réaliser ce type d’aire, aucune autorisation du Maire n’est nécessaire!
      Il n’y a donc aucun accord des élus locaux!
      À votre disposition pour de plus amples renseignements si vous levez votre anonymat. Stessy Speissmann

      répondre
        1. jmv

          Pour l’hélicoptère la notion de nuisance est subjective et rattachée à un ressenti personnel.

          En ce qui me concerne, les hordes déferlantes de motos avec échappements plus ou moins homologués me dérangent beaucoup plus que le bourdonnement lointain et occasionnel d’un hélicoptère.

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.