Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Les dragons mettent le feu au lac Dans le sillage des Chpts de France de Dragon Boat

image_pdfimage_print

P1090972Pour une fois, il y a bien le feu au lac. Au figuré avec la présence sur le plan d’eau de dizaines de dragon-boats venus des 4 coins de la France pour les championnats tricolores de la discipline. Pam, pam, pam, au rythme des tamtams intégrés à chaque embarcation,  environ 250 athlètes ont répondu à l’appel lancé par le président Ludovic George épaulé dans sa tache par une trentaine de bénévoles qui se sont portés candidats à l’organisation de la manifestation. Il faut dire que les gérômois  sont habitués à la manœuvre pour avoir déjà accueilli une épreuve similaire en 2012 et une manche de la coupe du monde des clubs en 2007.

En ce qui concerne le championnat de France, 7 équipes étaient au départ ce samedi pour des bateaux de 20 et 10 places et pour des courses de 200, 500 et 2000 mètres en ligne ou au coude à coude.

« Par contre,  ce dimanche les courses sont dites open » commente Ludovic George » c’est une ouverture pour les bateaux qui ne sont pas qualifiés, ce qui permet une pratique de la discipline vers le grand public ».

Le Dragon-Boat est cependant un sport à part entière sans doute pas suffisamment connu « il est difficile de créer de toute pièce des équipes de 10 ou 20 rameurs à l’instar des sports collectifs » poursuit le président de l’ASG Canoé Kayak » c’est un sport total qui demande de l’investissement même s’il garde cependant des bases ludiques. On retrouve également des pratiquants qui se sont dirigés vers le sport/santé notamment dans la lutte contre le cancer du sein avec des embarcations complétements féminines ».

Quoi qu’il en soit, le spectacle est sur la lac encore pendant quelques heures. Un détour s’impose, pour le plaisir des yeux et du sport !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.