Search
mardi 20 nov 2018
  • :
  • :

L’Atelier ciné remonte le temps Rendez-vous le 30 novembre pour la projection du nouveau film

image_pdfimage_print
Une partie de l'équipe du film lors du tournage au bar de l'Hôtel de Ville lundi 9 octobre.

Une partie de l’équipe du film lors du tournage au bar de l’Hôtel de Ville lundi 9 octobre.

Le nouveau film de l’atelier cinéma du lycée Chardin sera bientôt en boîte et vous êtes d’ors-et-déjà invités à la projection qui est programmée le jeudi 30 novembre à la MCL.

David Demange, responsable de l’atelier ciné du lycée Chardin

David Demange, responsable de l’atelier ciné du lycée Chardin

Mais pour l’heure, les membres de l’atelier dirigé par le professeur de lettres et histoire David Demange mettent les dernières scènes en boîte. Ce lundi, la petite équipe du film avait par exemple investi le bar de l’Hôtel de Ville. L’occasion était idéale pour en savoir un peu plus sur cette nouvelle mouture : « Après le succès de « Ex Humus » et ses 11 projections dans les Vosges, nous sommes revenus à un court-métrage d’environ 30 minutes. Quelque chose de plus court et d’encore plus soigné donc, mais surtout un film fantastique. Cela faisait longtemps que les élèves me le demandaient. (…) Ce sont eux qui ont écrit le scénario d’ailleurs, avec mon aide. Nous avons attaqué le travail en septembre 2016 et il nous aura fallu près d’un trimestre. Le processus a été assez long… » explique l’enseignant en charge de l’atelier.

L’idée imposée pour ce nouveau film était « la machine à remonter le temps » et les élèves voulaient naturellement mettre beaucoup de choses dans ce nouvel opus, il aura fallu sélectionner, trier pour arriver à un scénario définitif. Le synopsis de « Les fils d’Anpu » est donc en même temps évocateur et mystérieux à la fois, sachant que le titre fait référence à l’Égypte : « Léo, un jeune homme doué pour les sciences, invente une machine à remonter le temps car il n’a pas connu ses parents et qu’il est à la recherche de ses origines. » Le film est essentiellement tourné à Gérardmer ( à l’ancien Hermitage du lycée hôtelier, dans une ruine, au bord du lac etc…) ainsi qu’à Vagney. Si Rodrigue Heim et Manon Duroisin assurent les rôles principaux, ils sont 16 élèves en tout à être investis dans ce projet. Il proviennent de Mentions Complémentaires ou encore de 1ère et de 2de Bac Pro boulangerie-pâtisserie.

ciné chardin fils d'Anpu 2017 (3)Bien entendu, ils ne sont pas seuls dans l’aventure et plusieurs professionnels les accompagnent dans leur démarche : c’est le cas de Didier Pozza, plasticien basé à Moyenmoutier qui a œuvré au niveau des matières et de certains décors/accessoires. Membre du Training Cub canin de la Moselotte et originaire de Thiéfosse, Hervé Didelot est présent en compagnie de Must son malinois. Un chien que vous retrouverez dans « Les fils d’Anpu » et qui a un rôle central dans l’histoire. Côté musique en revanche, c’est un ancien élève qui s’en est chargé en la personne de Soilhyan Toufa. Un petit clin d’œil a également été glissé à Renaldo Grecco qui avait composé les précédents thèmes des films de l’atelier.

Enfin, l’atelier ciné a aussi travaillé avec l’atelier théâtre du collège de la Haie Griselle dirigé par Corinne Duflos et Nathalie Picot : « Les élèves du collège ont joué dans le film et surtout ils ont préparé un pâtit spectacle en lien avec le film qui sera joué avant la première projection prévue à la MCL » précise David Demange. Vous savez donc tout (ou presque !) ce qu’il y a à savoir sur ce nouveau film qui sortira à la MCL le 30 novembre à 18 h 30. Sortez vos agendas mais ne vous inquiétez pas, on vous le rappellera !

 

ciné chardin fils d'Anpu 2017 (1)

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.