Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Quand la méditation entre à l’école Une nouveauté proposée à l'Ecole Notre Dame

image_pdfimage_print

P1100129Attention aux digressions, aux lieux communs à l’évocation de certaines pratiques surtout lorsque celles-ci  rentrent dans l’enceinte des établissements scolaires. L’école d’hier n’a plus rien à voir avec celle d’aujourd’hui et surtout notre société a beaucoup changé. L’homme doit s’adapter, se transformer pour devenir responsable de son présent et de son avenir en s’appuyant sur un équilibre personnel. Depuis sa prise de fonction à l’École Notre Dame, la directrice Vanessa Barjonnet a instauré la méditation…Un mot qui peut faire peur et pourtant.  D’abord dans sa propre classe et aujourd’hui à l’échelon de l’ensemble du groupe scolaire, en sollicitant Claire André-Petitdemange, naturopathe à Saint-Etienne les Remiremont qui entre en communication tous les vendredis  avec des loupiots de ND : des plus petits aux plus grands. Et ça marche ça fonctionne, les enfants en redemandent pour des séances de 3/4 d’heure.

« Nous sommes au contact d’un public dont la concentration est de plus en plus difficile à atteindre  » commentent les deux jeune femmes  » l’objectif est d’entrainer leur cerveau à se concentrer sur l’instant présent. Se recentrer sur leur propre ressenti avec éventuellement un échange en fin de séance pour un apprentissage qui s’effectue dans le temps. Avec un travail suivi, régulier qui se mesure au bout de plusieurs mois d’implication« .

D’un cercle improvisé mais méthodiquement installé, les enfants pourront sans doute un jour méditer seul, selon leurs propres évolutions. Pour l’instant, il répondent aux mots simples et aux gestes faits d’inspiration et d’expiration profondes pour une relaxation de circonstance.

L’objectif de Vanessa Barjonnet et de son intervenante est d’emmener progressivement les enfants vers un climat de bienveillance mais aussi d’efficacité dans leur travail et leur comportement quotidien. Et pourquoi pas véhiculer l’idée et la pratique auprès des parents.

Pour l’instant, la méditation est bien accueillie dans les familles  auprès des enseignants qui soutiennent l’initiative. D’autant que ce véritable art de vivre n’ a rien de religieux, il est 100% laïque loin de l’image d’Épinal du fameux  « Hare Krishna ».

A noter, les cours sont pris en charge financièrement par l’APEL Association de parents d’élèves de l’École  Notre Dame.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.