Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Volley : service non compris et défaite cuisante à la maison 3 sets à 0 contre Villers, circulez...

image_pdfimage_print

esg villers volley 2017Défaite 3 sets à 0

Le score : 24-26/22-25/18-25
Leix de départ pour Gérardmer : Deiber, Remy, Didier, Orzès, Mengel, Durain ; libéro: Jan
Entrés en jeu : Bergagnini, Adam, Bourlier, Bonne

Les seniors de l’ASG volley accueillaient Villers ce dimanche après-midi à la halle des Sports. Un adversaire qui semblait à la portée des hommes de Yann Bombarde, sur le papier en tout cas. Les premières minutes de jeu étaient plutôt équilibrées entre les deux formations, mais ce sont bien les locaux qui lentement mais sûrement s’installaient aux commandes du 1er set. Un peu plus réalistes et profitant de quelques petits cadeaux des visiteurs, ils creusent l’écart et s’offrent une balle pour plier ce premier acte suite à un magnifique bloc d’Orzès… Qui dans la foulée mettra son service dans le filet à 24-21 ! Pas très « clutch » dirait Michael Jordan.

Autant dire que ce sera le tournant du set et même du match !! car derrière ce sera un festival de bourdes qui donnera le set à Villers, contre toute attente serait-on tenté de dire. Mais cela fait partie des vertus séculaires du sport, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Avec le soutien d’un public venu en nombre et bien décidé à jouer le rôle de 7ème homme, on attendait un rapide sursaut des Gérômois dans le second set. Que nenni ! Villers imposait son rythme et mettait à mal la réception des locaux à la peine. Et ce d’autant plus que l’on voyait le retour d’un vieux démon côté gérômois, un petit péché mignon nommé le service raté ! On vous passera tous les jeux de mots avec service d’ailleurs, la défaite et le titre ce papier suffiront bien à leur malheur et à celui des supporters.

Et autant dire que si l’on est pas capable de mettre la balle en jeu, il est difficile d’espérer bien figurer à ce niveau et de prendre la confiance. Au revoir le 2ème set, on passe au suivant, celui du changement. Des changements de joueurs plus exactement, mais pour ce qui est du jeu, on restera dans la même veine avec un départ catastrophique, les locaux se retrouvant rapidement menés 8-2 au temps mort. Ça sentait bon le vestiaire et en dépit d’une petite réaction pour égaliser à 10-10, les locaux retombaient dans leurs travers et s’inclinaient 18-25. Une défaite à oublier, mais un match qui risque de coûter cher en fin de saison quand il sera l’heure de faire le bilan…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.