Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

« Les fils d’Anpu » : 2 ateliers pour un projet Et un beau succès

image_pdfimage_print

atelier théatre Fils d'anpu la haie griselle (3)Jeudi soir, l’atelier cinéma du lycée Chardin avait le plaisir de présenter son tout nouveau film au public à l’occasion d’une projection à la MCL avec en préambule un spectacle de l’atelier théâtre du collège de la Haie Griselle.

C’était en effet le grand soir pour les élèves de l’atelier dirigé par l’enseignant du lycée Chardin David Demange : l’équipe livrait enfin le fruit de son travail en pâture aux cinéphiles dont un habitué du rendez-vous : notre bon vieux Vano national présent dans la salle et venu incognito… Cette année, deux points à retenir concernant « Les fils d’Anpu » : cette nouvelle production au titre énigmatique est revenue à un format court (34 minutes) par rapport à ses prédécesseurs, le long-métrage étant un exercice particulièrement fastidieux et laborieux. L’équipe de l’atelier avait besoin de souffler un peu et sans doute de privilégier d’une certaine manière la qualité à la quantité, mais aussi d’avoir encore plus le souci du détail.

L’autre point important et c’est une nouveauté, c’est que l’atelier ciné a pour la première fois travaillé en collaboration avec un autre atelier : l’atelier théâtre de la Haie Griselle dirigé par Corinne Duflos et Nathalie Picot qui regroupe une douzaine d’élèves âgés de 13 à 14 ans. Mais comment la connexion a pu se faire entre les deux ? La réponse est simple : par l’intermédiaire d’une élève du lycée Chardin. En effet, l’an dernier, David avait besoin d’acteurs plus jeunes pour une scène de flash-back en ouverture du film. Ancienne collégienne de la Haie Griselle et ancienne élève de Corinne Duflot, Manon Duroisin a naturellement eu l’idée de mettre en contact les deux ateliers. Le résultat de cette initiative, c’est que les collégiens ont ainsi eu le plaisir de tourner cette fameuse première scène.

Une expérience qui les a particulièrement enthousiasmés, ce qui a donné à David Demange l’idée de leur proposer d’aller encore plus loin en organisant le début de la projection du film. L’atelier théâtre a donc mis sur pied, spécialement pour l’occasion, un spectacle découpé en 5 petites scénettes sur le thème d’un making of imaginaire du film mettant en vedette un réalisateur un brin hystérique. Une des originalités de cette mise en bouche était qu’elle mixait très habilement interprétation vidéo sur l’écran de cinéma et interprétation théâtrale sur scène. Du grand art, car le timing était quasi parfait ! Ajoutons à cela la touche d’humour et vous comprendrez que la soirée était idéalement lancée. Par ailleurs, sachez que le film a conquis le public et que l’atelier théâtre prolongera vraisemblablement l’expérience avec la réalisation de petit court-métrage… Affaire à suivre, mais c’est peut-être le début d’une nouvelle love story !

atelier théatre Fils d'anpu la haie griselle (2)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.