Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Gérardm’Electric fête son 5ème anniversaire en février prochain Avec 1 expo, 2 spectacles & bien sûr des concerts !

image_pdfimage_print

Le programme de cette 5ème édition en détail :

PASS FESTIVAL 12 € – Soirée 8 €

Gérardm'electric 2018Exposition photo de Ben Pi à la
Médiathèque Section Audiovisuelle du 15 février au 3 mars
(horaires ouverture médiathèque)
Vernissage le Mercredi 14 Février à 18h30

NOCTURA • jeudi 15 février • gratuit
maison de la musique @ 20h30
Danse / Chorégraphie : Romain Henry – Création musicale / Live : Anthony Laguerre – Regard Extérieur : Marie Cambois

Le projet « Noctura » explore l’idée de fragments d’images que notre inconscient contient. Une échappée nocturne où le réel et la fiction se mélangent au service de la création d’un temps imaginaire et où le public sera invité à créer son propre rêve en fonction de son orientation et de sa perception. Cette création s’équilibre entre une
composition musicale Rock Noise et une gestuel oscillant entre le Hip Hop et l’écriture contemporaine. Le public encercle et définit l’espace de jeu en étant invité à mettre en lumière le spectacle. Dans une recherche d’opposition, le corps et le son dialogue dans
un rapport tendu et percutant, en quête de basculements et de tentatives d’interceptions.

WHEELFALL + MEMBRANE – 21h00
• vendredi 16 février • caf’conc’ mcl – 8 €

WHEELFALL
Depuis leur début en 2010, wheelfall est devenu l’un des groupes les plus implacableset intense de notre génération, repoussant toujours plus loin les limites du genre. Leur
volonté de créer de nouvelles sonorités et de détruire les frontières via des atmosphères cathartiques prend réellement vie avec leur album et roman «glasrew point» en 2015 avec lequel il est devenu évident que Wheelfall a créé un univers musical qui lui est propre.

MEMBRANE
La nouvelle génération noise française, marchant sur les pas du posthardcore, trouve son terreau sur les notes de Membrane. Émergeant du noisy-rock underground en 2000, membrane a grandi aux côtés de groupes noise, metal…

LPLPO+NÄO+STRUP – 21h00
• samedi 17 février • caf’conc mcl 8€

LPLPO
LpLpo est le projet de Cyril Pugliese.
C’est avec le groupe indie rock Mina May dont il était batteur et claviériste qu’il se fit remarquer dans les années 2000 avec de nombreux concerts (Marsatac, Midi Festival, La Maroquinerie,
tournée au Canada etc…) et 3 albums hors format revendiquant des influences allant de Nina Simone à Can en passant par Brian Eno ou Pink Floyd.Mina May est également à la genèse de LpLpo.
Voulant prendre le contre pied de processus de création long et fastidieux chez Mina May, LpLpo s’est construit sur l’idée de créer des morceaux rapidement, de la manière la plus instinctive et
spontanée possible laissant une place centrale à l’accident et à l’absence de contrôle.

NÄO
Depuis plus de quatre ans et la sortie de leur premier album éponyme en 2011, Näo continue à affiner et enrichir son univers. De l’indus à l’électronica avec une touche de noise rock, le groupe interroge ces genres, les fait parler et rayonner à travers sa musique.

STRUP

Il a fallu à Strup dix ans pour retrouver le chemin de la Terre-Mère. Cette Odyssée astrale a inspiré aux laborantins un album concept bouleversé. Les turbulences de lʼentrée atmosphérique se font sentir. Le vaisseau Strup est en approche !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.