Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Des expos à gogo Guillaume Griffon invité de l'expo BD - c'est l'heure de l'apocalypse !

image_pdfimage_print

Cette année, le Festival du Film Fantastique a décidé de faire fort en matière d’exposition avec pas moins de 6 expos cette année, sans doute un record.

On commence avec l’incontournable expo bande dessinée qui prendra place à la galerie de la MCL. Cette année, l’invité n’est autre que Guillaume Griffon pour sa BD « APOCALYPSE SUR CARSON CITY » !!!

CouvApocalypse-5-783x1024Le pitch :

L’enfer s’ouvre sur Carson City. Dans l’état du Nevada, à quelques jours d’Halloween. Recherchés pour une série de braquages, les frères Blackwood croisent au cours de leur cavale le terrible shérif B. Justice et son adjoint. Dans le même temps, à l’autre bout de l’État, dans un des labos de la fameuse zone 51, le général Matthews découvre avec horreur les abominables résultats des expériences top-secrètes menées par le docteur Phobic… Bientôt l’enfer s’ouvrira, et Carson City en sera la porte !

« Apocalypse sur Carson City »
 est une œuvre en noir et blanc, mêlant action et fantastique et comptant 7 tomes dont le dernier paraîtra en mai 2018.

Du côté de la médiathèque du tilleul, place aux « horreurs cosmiques » d’un auteur emblématique que l’on ne présente plus : Howard-Philipps Lovecraft, père du grand Cthulhu… Toujours à la médiathèque, qui accueille également le Grimoire, vous aurez rendez-vous avec une exposition de Fan Art, où quand des artistes revisitent des affiches de classiques du ciné fantastique. Retrouvez des affiches dessinées par Christophe Huet, Melvin Zed, GengisKahn Artwork, W. Orks, Stef W. et Arnaud S. Maniak.

A la Villa Monplaisir, l’exposition « Vestiges de ce qu’il fût » fera la part belle à la photographie de lieux partiellement, voire totalement délaissés, où la nature, la moisissure, la décrépitude sont omniprésentes. Des lieux qui fascinent les photographes Carmen Cassan et Sylvain Fournier qui sont essentiellement à la recherche d’éléments reflétant le passé sous toutes ses formes. Continuons ce tour d’horizon à l’espace LAC, salle Bellbriette, où c’est un classique du festival qui prendra forme avec l’exposition Arts Plastiques qui réunira cette année une demi-douzaine d’artistes de divers horizons.

Et enfin à la MCL de nouveau, place à la jeunesse avec les créations des participants au concours d’images fantastiques organisé par Canopé Vosges. Concours dont la remise des prix aura lieu, comme le veut la tradition, pendant le festival. Vous serez donc invités à venir féliciter les lauréats 2018 à l’occasion d’un moment de convivialité au foyer-bar de la MCL. Bref, il y aura de quoi s’occuper entre le séances de ciné avec le fantastique qui se décline sous de multiples formes et sort des salles obscures… pour mieux vous terrifier et vous surprendre !!




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.