Search
mercredi 19 déc 2018
  • :
  • :

Inondations – les dégâts en images Le village de Xonrupt particulièrement touché

image_pdfimage_print

La pluie a pour l’instant cessé sur la vallée des lacs, mais la nuit dernière laisse apparaitre des stigmates importants des pluies diluviennes qui se sont abattues sur le massif.

En témoignent ces quelques photos prises à Xonrupt, où la route principale a été ensevelie sous les terres ravinées (les hauteurs également). Le Lido, dont le restaurant est sous les eaux débordantes du lac. Même chose au Pont Mansuy où  10 personnes ont été évacuées momentanément. Et le confluent du ruisseau de Forgotte et de la Jamagne où le maire Stessy Speissmann s’est rendu auprès des services techniques de la ville et de l’entreprise Derexel qui dégagent les alluvions obstruant le cours d’eau. C’est ce point qui pose problème de manière récurrente en terme d’écoulement de la Jamagne et d’inondation de ce secteur précis.




4 réactions sur “Inondations – les dégâts en images

  1. Laurence

    Ne serait pas l’augmentation incessante de constructions sans aucune projection quant à leurs impacts ? Des mètres carrés de terrain rendus imperméables par des toitures, des accès goudronnés pour des habitations souvent de plus en plus loin des voies communales, des terrasses, des parkings, …

    L’eau de pluie qui n’est pas dirigée vers des puits perdus sur le terrain mais canalisée pour aller vers le réseau d’eau pluvial quand ce n’est pas dans les fossés.

    Pourquoi n’y a t’il pas de bassins de rétention pour freiner limiter les dégâts ?

    Faut il une catastrophe comme celle ci pour que les élus réfléchissent ? Et le feront ils avant la prochaine ?

    A chaque pluie importante, le niveau du lac monte de façon impressionnante. Autrefois il fallait plusieurs jours de pluie; aujourd’hui quelques heures suffisent…

    répondre
    1. mimi

      « aujourd’hui quelques heures suffisent… »
      J’ai fait le tour du lac dimanche aprm, il débordait dèjà du coté de l’espace lac et entre le Lido et le bout du lac, ce n’est donc pas quelques heures mais plusieurs jours de forte pluie et fonte de la neige qui ont provoqués les inondations.
      Laurence, stop à la récupération et au il y a qu’a il faut …

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.