Search
mardi 20 nov 2018
  • :
  • :

Joyeux Têtards : partage et convivialité autour de la plongée Une année 2017 particulièrement riche

image_pdfimage_print

Tout baigne pour le club de plongée gérômois qui a vu son nombre de licenciés augmenter légèrement et qui apprécie déjà les bienfaits d’une nouvelle dynamique impulsée par son président Thierry Harlegand.

AG Tetards plongée gérardmer (2)C’était en effet l’un des objectifs qu’il s’était fixé en devenant président des Joyeux Têtards : redynamiser la structure, mais aussi faire renaître la convivialité et la notion de partage qui commençaient à s’estomper et à manquer dans la vie du club. Aux mots, Thierry Harlegand a  ajouté  les actes et tirait donc le bilan d’une année 2017 particulièrement riche lors des assises annuelles qui se sont déroulées à la base nautique samedi soir : « Nous avons continué le travail de Valérie Georgeon avec la création d’une section enfants que l’on compte faire évoluer avec déjà quelques projets que nous avons en tête. Nous avons déjà opéré une passation sur la section puisque Valérie en a transmis le suivi à Jacques Laurenti et son épouse Isabelle » précise la président.

AG Tetards plongée gérardmer (1)Et d’ajouter : « Il y a aussi eu la création d’une section apnée qui est à mon initiative. Cela restera néanmoins une section essentiellement loisirs même si 2 licenciés sont intéressés par la compétition pour cette activité que nous pratiquons surtout en piscine. Point intéressant également, nous avons connu une fréquentation importante cet été avec des baptêmes de plongée, la venue d’autres clubs ou encore d’autres associations, ce qui est de bonne augure pour l’avenir. (…) Du coup, nous formons de plus en plus, notamment en matière de sécurité (secourisme) et des encadrants. La formation sera donc un axe de travail pour 2018. »

Avec 66 licenciés et quelques projets qui émergent progressivement, l’année à venir risque donc d’être tout aussi riche que la précédente. « Nous souhaitons que la plongée soit un loisir synonyme de convivialité et de partage tout en respectant la sécurité de chacun que ce soit celle des plongeurs ou celle des autres usagers du lac, mais aussi en respectant l’environnement, c’est très important. Nous voulons d’ailleurs faire évoluer cette notion car nous avons un regard différent sur le lac dont nous observons le fond. On peut peut-être apporter cela, cet œil » conclue Thierry Harlegand.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.