Search
jeudi 26 avr 2018
  • :
  • :

Le recensement de la population en 2018

image_pdfimage_print

agents recenseurs de GérardmerL’ensemble de la population de Gérardmer sera recensé entre le 18 janvier et le 17 février 2018. Ce nouveau recensement repose sur un partenariat plus étroit entre les communes et l’INSEE (l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques).

Vous allez donc recevoir la visite d’un agent recenseur. Il sera identifiable grâce à une carte officielle tricolore sur laquelle figurent sa photographie et la signature du Maire. L’agent recenseur viendra déposer à votre domicile les documents suivants : une feuille de logement, un bulletin individuel pour chaque personne vivant habituellement dans le logement recensé, ainsi qu’une notice d’information sur le recensement et sur les questions que vous pouvez vous poser. Les questionnaires doivent être remis aux agents recenseurs ou retournés à la mairie avant le 17 février 2018.

Le recensement en ligne vous sera aussi proposé, l’agent recenseur vous remet vos identifiants pour pouvoir vous connecter au site : www.le-recensement-et-moi.fr

Il présente de nombreux avantages parmi lesquels un gain de temps car il n’y aura pas de second passage de l’agent recenseur, le remplissage est rapide et plus facile à compléter, vous aurez un accusé de réception par courriel. De plus la confidentialité sera toujours respectée car personne n’a accès au questionnaire en ligne hormis l’INSEE. Le recensement en ligne permet de récolter des réponses de qualité, il est également moins coûteux et plus respectueux de l’environnement.

Participer au recensement est un acte civique. Aux termes de la loi du 7 juin 1951 modifiée, c’est également une obligation. Enfin, toutes vos réponses sont absolument confidentielles. Elles sont ensuite transmises à l’INSEE et ne peuvent donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal.

LE RECENSEMENT SUR INTERNET : C’EST ENCORE PLUS SIMPLE !

Plus de 4,8 millions de personnes ont répondu en ligne en 2017, soit une économie de plus de 30 tonnes de papier. Plus d’informations sur : www.le-recensement-et-moi.fr

Le recensement, à quoi ça sert ?

Le recensement de la population permet de connaître le nombre de personnes vivant dans chaque commune. De ces chiffres découlent par exemple la participation de l’État au budget des communes, le nombre de conseillers municipaux ou le nombre de pharmacies. Par ailleurs, ouvrir une crèche, installer un commerce, construire des logements ou développer des moyens de transport sont des projets s’appuyant sur la connaissance de la population. Le recensement permet ainsi d’ajuster l’action publique aux besoins des populations.

Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont pas conservés dans les bases de données. Enfin, toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

Les agents recenseurs sur le terrain :

Responsable des agents recenseurs : Gérard DAUTCOURT

Centre ville : Jade BUCHHEIT – Maxence THIRION – Jean-François DALBIEZ – Jean CHWALISZEWSKI – Angélique ANTOINE – Marie-Laure POIROT – Pascal GOURY – Sonia PETITNICOLAS / La Rochotte – Bas de la Rayée : Marion LITIQUE / Quartier Kléber : Mourad SERFAGUE / Le Bergon : Maïté LONGUÉPÉE / Les Hagis : Christine BOURGUIGNON / La Cercenée – Kichompré – Le Kertoff : Laurence TOUSSAINT – Paul ALEXANDRE / Le Bas des Xettes – les Xettes – Le Haut des Xettes : Annie MARCHAL – Sylvie THIEBAUT – Roselyne MARCHAL / La Haie Griselle – La Trinité : Etienne MATTER – Marie BASTIEN / Costet-Beillard – Bas-Beillard : Bernadette KASPAR – Anne GEORGEL / Le Phény – Ramberchamp : Christelle FOURNIER / Bas-Rupts – Xetté – Bas du Xetté : Brigitte CHOUANIERE – Arthur CHWALISZEWSKI / Bas de la Rayée – Basse des Rupts – La Rayée – Les Hauts Rupts : Laurent ERB – Jacques BEAUDRY / Les Rochires – Les Gouttridos : Christian BERGAGNINI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *