Search
mardi 13 nov 2018
  • :
  • :

Vie des écoles – Deux postes d’enseignants supprimés en septembre ? Les écoles des Bas-Rupts et Marie Curie dans le collimateur de l'Inspection Académique

image_pdfimage_print

ecole bas-ruptsBeaucoup d’informations et de « fake news » circulent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours sur la potentielle fermeture de l’école des Bas-Rupts. Pour l’instant il n’en est rien, il s’agirait, pour l’inspection d’académie, de supprimer deux postes d’enseignants : le premier à la dite école des Bas-Rupts  et le second  à Marie-Curie ce dès la rentrée  prochaine….

La grogne monte auprès des parents d’élèves qui souhaitent conserver intacts les groupes scolaires notamment sur l’écart gérômois qui compte 36 écoliers et devrait garder le même effectif en septembre.

« De toute manière si l’inspection enlève un poste aux Bas-Rupts, on sait très bien que  c’est la mort de l’école dès l’année prochain en septembre 2019 » commente un des parents d’élèves  dont l’objectif est de faire vivre et survivre l’endroit.

Coté commune ,Le maire Stessy Speissmann inquiet de la situation s’est rendu ce matin lundi à Épinal à l’inspection d’académie afin de rencontrer le directeur départemental

« Suite à l’annonce de la mise dans le champ d’étude de deux postes sur Gérardmer (courrier reçu en fin d’année durant les vacances), j’ai rencontré les parents d’élèves des deux établissements (et une partie des professeurs) pointés par l’Inspection correspondant aux deux classes les moins « chargées ». La maternelle Marie Curie et l’école des Bas Rupts » commente le 1er magistrat » J’ai été reçu à plusieurs reprises à l’Inspection Départementale afin d’échanger sur cette problématique puis j’ai pris un rendez-vous  en urgence auprès du Directeur Académique. J’ai porté les arguments des uns et des autres pour la sauvegarde de l’existant, ce qui est ma volonté tant que les effectifs  semblent acceptables. C’est à mon avis  le cas à la rentrée prochaine . La décision finale sera prise dans les jours à venir. Parallèlement, il souhaite que nous travaillions ensemble à notre réseau des écoles sur la commune afin de sortir de cette problématique de suppression de classes à moyen terme ».

Qu’en sera-t-il dans quelques jours, quelque semaines et quelques mois. Gérardmer a déjà été amputée de plusieurs  postes d’enseignants suivis de fermetures de classe. Alors !

 




3 réactions sur “Vie des écoles – Deux postes d’enseignants supprimés en septembre ?

  1. DIDIER Françoise

    COUP DE GUEULE
    Et dire que l’Education Nationale prétend agir « au nom de nos enfants » !
    Que savent-ils de nos écoles rurales, de nos petits collèges qui font de grandes choses pour nos enfants, tous ces scribouillards de ministres successifs qui ne voient qu’une chose : le fric qu’ils pourront économiser à leurs fins propres et qui marque chacun leur passage en « réformant » pour que ça aille plus mal avant qu’après… Maintenant que j’ai fait valoir mes droits à la retraite, je ne suis plus assujettie au devoir de réserve alors je dis ce que je pense !!!

    répondre
  2. Eric Defranould

    Nous sommes surpris d’apprendre seulement maintenant la nouvelle de ces fermetures de classes et ceci, à quelques jours des décisions définitives de la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale,alors que d’autres communes du département victimes de fermetures se sont mobilisées dès la fin de l’année 2017.
    Il est clair que si les Bas-Rupt perdent un poste, dans deux ou trois ans c’est l’école qui disparaîtra comme cela s’est passé au RPI du Costet et du Bas-Beillard..

    répondre
  3. mimi

    Ce n’est pas tout de pleurer sur les fermetures de classes, c’est en amont qu’il faut agir ! !
    Que font les élus pour favoriser la venue de jeunes couples, alors que Gérardmer est de plus en plus une ville de retraité…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.